Cameroun: Les États-Unis proposent "que George Washington et Nelson Mandela servent de modèles" à Paul Biya

Alors que le président Paul Biya se réjouissait jeudi sur Twitter d’avoir reçu une lettre de félicitations du président des États-Unis des mains de son ambassadeur au Cameroun, quelques heures après la rencontre, ce dernier, dans une déclaration diffusée vendredi 18 mai, accuse le gouvernement camerounais d'assassinats ciblés dans les régions anglophone.

Biya-Trump.jpg

 « Aujourd'hui, j'ai reçu une lettre de félicitations du président des États-Unis, Donald Trump, à l'occasion des 46e célébrations de la Journée nationale du Cameroun. C'était lors d'une audience avec l'ambassadeur Peter Henry Barlerin # » s’est exprimé  Paul Biya sur Twitter jeudi 18 après la rencontre. En effet, Peter Henri Barlerin, a été porteur d’un message de félicitations de son président à son homologue camerounais au sujet de la 46ème édition de la fête de l’unité nationale que le Cameroun tout entier célèbre le 20 mai 2018.

Quelques heures après leur rencontre, Peter Henry Barlerin, a rendu public une déclaration portant sur leur échange. Rapporte l'AFP.  L'ambassadeur des Etats-Unis au Cameroun dans sa déclaration, s'en est pris au gouvernement camerounais, accusant ses forces d'organiser des "assassinats ciblés" et d'autres violations des droits de l'homme dans sa lutte contre les séparatistes anglophones. « Du côté du gouvernement, il y a eu des assassinats ciblés, des détentions sans assistance juridique, ni un accès aux membres de la famille ou de la Croix-Rouge, et des incendies et des pillages de villages.» apprend Lebledparle.com de l'AFP.

L'ambassadeur des Etats-Unis au Cameroun tient les deux parties en conflit responsable de la situation de tension et de violation des droits de l'homme observé dans le pays. « Du côté des séparatistes, il y a eu des meurtres de gendarmes, des enlèvements de fonctionnaires et des incendies d'écoles. Les deux parties en conflit se sont engagées dans un discours qui diabolise la partie adverse. » dit-il.

Il a également révélé qu'il avait demandé à Paul  Biya de s'engager pour l'organisation des élections en octobre et de penser à la manière dont il souhaiterait que le Cameroun se souvienne de lui.

M. Balerin a ajouté qu'il "proposait que George Washington et Nelson Mandela servent de modèles" à M. Biya.

Newsletter :
Déjà plus de 7000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Le Bled Parle à ne pas manquer !