Cameroun: Maurice Kamto accuse Cabral Libii de lui avoir manqué de respect

Dans une nouvelle sortie média, le candidat du MRC pour la présidentielle de 2018 est revenu sur son projet, donnant au passage, quelques bons et mauvais points à ses amis de l’opposition.

Maurice-kamto-AAWTV.JPG

Sur le cas Cabral Libii, dont les partisans affrontent le MRC sur la toile depuis plusieurs jours déjà, Maurice Kamto, sur le plateau de AAW Tv, pense que le candidat de l’Univers est quelques de courageux et vif d’esprit. Il ne regrette néanmoins le petit brin d’arrogance du « Emmanuel Macron du Cameroun »

Lebledparle.com vous propose cet extrait de la sortie de Maurice Kamto ce 21 avril dans un live facebook chez nos confrères de AAW TV

Cabral LIBII est un jeune qui force le respect par la vivacité d'esprit qu'il a. Je suis toujours frappé par sa capacité de prendre les sujets les uns après les autres avec vivacité. Je crois dans une équipe bien structurée et bien organisée, il pourra faire des merveilles.

Et je dois dire que vous me donnez l'occasion en cette question bien que je n'aime pas parler des personnes, je n'ai pas compris qu'il ait donné l'impression de penser que je n'avais rien fait pour interpeller ceux qui ont mal interprété ou mal réagi quand il a lancé son opération Onze millions. Il sait que j'ai interpellé tout ceux qui se réclamaient du MRC de cesser toute attaque ou d'avoir tout propos discourtois à sa démarche et pourtant dans les médias, il a laissé penser le contraire.

Je regrette surtout que quelqu'un comme lui qui m'a donné l'impression d'être attaché aux valeurs traditionnelles africaines n'est pas dans son comportement fait preuve du respect pour ces valeurs. Mr Cabral Libbi a pris rendez-vous a pris avec moi à travers certains de mes collaborateurs par des moyens laissant trace, je suis allé à ce rendez-vous, je l'ai attendu tout un après midi jusqu'à 19h. Non seulement il n'est pas venu, il s'en est jamais excusé. Je suis son ainé de très loin, ne serait-ce qu'au non de ces valeurs africaines, il aurait pu s'excuser. Il aurait aussi pu le faire par courtoisie républicaine. Mais, je suis un père et je me veux dans ces élections un rassembleur, c'est pourquoi la main que j'ai tendu aux autres reste tendu à Cabral. Mes portes lui sont ouvertes.

Newsletter :
Déjà plus de 6000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Le Bled Parle à ne pas manquer !



abonnement gratuit lebledparleX

Abonnement Newsletter