Cameroun : Un Maire RDPC libéré de prison et innocenté des accusations de collusion avec Boko Haram

03 ans après sa condamnation, le Maire Ramat est libre depuis ce jeudi 28 décembre 2017.

Le Maire Ramat Moussa - DR

En septembre 2014 l'ex-maire RDPC de Fotokol, Ramat Moussa, avait été arrêté pour collusion avec Boko Haram et détenu à la prison principale de Yaoundé.

En 03 ans et 03 mois il sera passé 24 fois à la barre

Sa libération intervient quelques temps après celui de Maitre Abdoulaye Harissou qui déclarait dans une récente interview accordée à Le Monde et rapportée par Lebledparle.com, que l’arrestation du Maire était « un règlement politique entre les gens du RDPC eux même »

 « J’aimerais dire au président Paul Biya que tout Camerounais a le droit à la justice, que ce genre de procès inutile ternit l’image du pays et que trop de gens profitent de la justice pour régler leurs comptes », a rajouté l’ami du ministre Marafa Hamidou Yaya.