CAN 2016 : Douala se prépare pour une compétition qu'elle n'abritera pas

La ville de Douala n’abritera pas de matches de la prochaine Coupe d’Afrique des Nations de football féminin, mais la capitale économique du pays compte jouer sa partition dans cette compétition. Ce mercredi 24 août, le comité Can féminine-Douala a tenu sa deuxième réunion – après celle du 11 août dernier – peaufinant sa préparation à l’événement. 

La ville de Douala, quartier Akwa - DR
La ville de Douala, quartier Akwa - DR

Différentes commissions sont à l’œuvre, et les habitants de la capitale économique devraient vivre la Can de manière spéciale. Ainsi, des fan’s parks sont envisagés, au stade Mbappe Lepe, à Camtel Bepanda, au stade Fampou Dagobert, etc. où il sera possible de regarder les matches sur écran géant.

Pour les personnes désireuses de vivre les parties en live, des rotations sont prévues entre Douala et Limbe. 13 bus devraient être mis à contribution, pour plusieurs départs par jour, en différents points – dont l’esplanade de la Poste centrale à Bonanjo. 

L’événement sera aussi l’occasion de renforcer la lutte contre le désordre urbain, contre l’insalubrité et l’habitat sauvage. Cet aspect englobe la libération de la devanture des hôpitaux et des aménagements paysagers. Diverses animations sont également au menu. Récemment Lebledparle.com dévoilait le classement des villes les plus vivables au monde et Douala n'avait pas la meilleure place, le chemin est donc fastidieux pour arriver aux objectifs fixés.

Newsletter :
Déjà plus de 7000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Le Bled Parle à ne pas manquer !