Affaire de mœurs au Gabon : Samuel Eto’o promet d’attaquer en justice des journalistes au Cameroun

Dans une mise au point publiée sur sa page Facebook vendredi 24 février 2017, le goleador Camerounais remet la balle au centre au sujet d’une soit distante affaire de sexe qui créerait de la tension entre le Président Gabonais  Ali bongo et lui.

Samuel Eto’o promet d’attaquer en justice des journalistes au Cameroun
Samuel Eto’o promet d’attaquer en justice des journalistes au Cameroun - DR

A la mi-février 2017 des informations diffusées par certains médias faisaient état du fait que Samuel Eto'o n'avait pas été invité par le gouvernement gabonais à prendre part à la finale de la Coupe d'Afrique des Nations au Gabon 2017, parce que Ali Bongo aurait été très mécontent par l’attitude de l’attaquant d’Antalyapor notamment dans une affaire de mœurs qui impliquerait la fille aîné du président Gabonais. « Mais, tenant à faire partie de cet événement majeur, dans la mesure où les Lions Indomptables se trouvent en finale, il joint le président de la Fifa, Gianni Infantino, son ami, qui décide de le prendre dans ses valises», pouvait-on lire.

Pour Samuel Eto’o tout cela n’est que pur mensonge. « Mon frère et moi avons régulièrement été invités par le Comité d’Organisation (COCAN) pour assister à la finale, par lettres d’invitation No 0165 et 0168 du 26 janvier 2017 du haut commissaire adjoint à l’organisation de la CAN 2017 », écrit le footballeur Camerounais dans sa lettre.

Plus loin, Samuel Eto’o promet de saisir les juridictions du Cameroun afin que « ces individus, auteurs de la justice privée (par lynchage médiatique et autres…), tapis dans l’ombre avec pour seul objectif de salir mon image, puissent répondre de leurs actes.»

La rédaction de Lebledparle.com vous livre dans son intégralité la mise au point de Samuel Eto’o

Suite aux récentes allégations par certains médias (Presse écrite, réseaux sociaux…) à propos de ma prétendue interdiction d’entrée sur le territoire gabonais lors de la coupe d’Afrique des Nations Total Gabon 2017,

 

Par la présente je tiens à apporter les précisions suivantes en vue d’éclairer l’opinion publique nationale et internationale :

 

D’abord, mon frère et moi avons régulièrement été invités par le Comité d’Organisation (COCAN) pour assister à la finale, par lettres d’invitation No 0165 et 0168 du 26 janvier 2017 du haut commissaire adjoint à l’organisation de la CAN 2017 ;

 

Ensuite j’ai obtenu mon Visa d’entrée à l’aéroport Leon Mba le 04 Février 2017 ;

 

Enfin j’ai bénéficié d’un accueil chaleureux, surtout que j’étais dans la suite de Monsieur le Président de la FIFA comme cela ressort clairement des différentes vidéos réalisées à cet effet ;

 

Curieusement, je suis surpris d’apprendre que mes malheurs viendraient de certains problèmes de mœurs d’ailleurs inconnus de ma personne ;

 

Le Cameroun étant un pays de droit, je me propose par conséquent de saisir les juridictions de mon pays afin que ces individus, auteurs de la justice privée (par lynchage médiatique et autres…), tapis dans l’ombre avec pour seul objectif de salir mon image, puissent répondre de leurs actes.