Charlotte Dipanda sur l’affaire Martin Camus Mimb/ Malicka : « Rendons la dignité à toutes les victimes de ces prédateurs sexuels »

En sa qualité de femme et surtout de mère, Charlotte Dipanda n’est pas restée indifférente à ce qui est arrivé à la jeune Malicka le 17 juin dernier au bureau de Martin Caus Mimb.

Charlotte Dipanda (c) Droits réservés

L’artiste musicienne Charlotte Dipanda n’est pas restée de marbre face à ce fait d’actualité qui écorne les bonnes mœurs au Cameroun depuis des jours.

Il s’agit des photos et vidéos nues de la jeune Malicka, divulguées sur les réseaux sociaux après une sextape réalisée au bureau du journaliste Martin Camus Mimb le jeudi 17 juin 2021.

Depuis lors, les médias en parlent. La toile s’enflamme. Des voix s’élèvent en majorité, pour condamner le confrère qui dans sa première sortie après le déroulé de l’évènement, a nié toute implication.

L’auteure du titre à succès « Coucou » appelle davantage d'autres voix à se joindre à la sienne pour apporter du réconfort à la victime en détresse.

« Coucou.  Plus que jamais, Malicka a besoin de notre amour. C’est notre sœur, notre file, notre amie. Faites comme nous. Signalez ses vidéos et ses photos. L’amour est plus fort que toute sorte de harcèlement. Rendons la dignité à toutes les victimes de ces prédateurs sexuels », a écrit la star sur son compte Instagram.

Avant Charlotte Dipanda, Lady Ponce a appelé à dénoncer tous les cas d’abus sexuel et a dit sa disponibilité à apporter de l’aide financière aux avocats de Malicka.

Dans la même veine, les autres artistes ; Maalhox, Koppo et Moustik le Karistik et des hommes de médias à l’instar d’Auréole Tchoumi, Alain Blaise Batongué, Nyemb Popoli, Gaelle Moudio Ndedi, entre autres, se sont désolidarisés du promoteur de la radio RSI.