Accident de la CAMRAIL : Issa Tchiroma "le président de la république suit les événements de très très près"

Le ministre des transports du Cameroun Edgar Alain Mebe Ngo’o a indiqué au journal de la CRTV qu'en dégats humains il y'aurait "au moins 55 morts, près de 500 blessés et que le décompte continue"  suite au déraillement du train de la CAMRAIL.

Issa Tchiroma sur un plateau radio (c) CIN
Issa Tchiroma sur un plateau radio (c) CIN

Les Camerounais ne s'en remettent néanmoins pas. Issa Tchiroma le ministre de la communication a pris la parole à son tour au micro de la CRTV la radio-télévision du pays pour exprimer la solidarité et la préoccupation du président de la république Paul Biya. Les Camerounais étaient nombreux à s'indigner de l'absence du président de la république.

L'ancien ministre des transports et ingénieur des chemins de fer Issa Tchiroma a déclaré : "le président de la république suit les événements de très très près". Il a également indiqué que le personnel compétent était entrain de tout mettre en oeuvre pour que les choses rendre dans l'ordre. Pour ce qui concerne les causes de l'accident le ministre de la Communication n'a pas soufflé un mot. Dans la journée, Lebledparle.com évoquait la surcharge des trains comme possible catalyseur de l'accident. Les sources sur place nous apprenaient à quel point les trains étaient bondés, "les sièges pour deux places étaient occupés par trois personnes et les wagons avaient été ajoutés en plus que d'habitude".

Newsletter :
Déjà plus de 7000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Le Bled Parle à ne pas manquer !