Module ads 2



Côte d'Ivoire : Mort du colonel Wattao, ce que l'on sait

Une page vient de se tourner en Côte d'Ivoire. En effet, selon, les informations de différents médias, le colonel major Issiaka Ouattara alias Wattao est décédé ce dimanche à l'âge de 52 ans à New York. Wattao était aux États-Unis depuis plusieurs semaines maintenant pour recevoir des soins médicaux. Un diabète très avancé aurait eu raison de l'emblématique Issiaka Ouattara.

Wattao et Soro (c) Droits Réservés

Une page vient de se tourner en Côte d'Ivoire. En effet, selon, les informations de différents médias, le colonel major Issiaka Ouattara alias Wattao est décédé ce dimanche à l'âge de 52 ans à New York. Wattao était aux États-Unis depuis plusieurs semaines maintenant pour recevoir des soins médicaux. Un diabète très avancé aurait eu raison de l'emblématique Issiaka Ouattara. Wattao est sans conteste l'un des personnages ivoiriens les plus marquant du début des années 2000. Il fut également un acteur incontournable lors des différents soubresauts politiques qu'a connus la Côte d'Ivoire.

Le boss de Bouaké est partit

Lorsque Guillaume Soro était le leader incontesté des Forces Nouvelles, Wattao était l'un des plus influents chefs rebelles (Com Zones) des Forces Nouvelles aux côtés notamment de Chérif Ousmane ou encore d'Ibrahim Coulibaly. Doté d'un physique imposant et d'une personnalité très sulfureuse, Issiaka Ouattara ne laissait personne indifférent, il lui fut attribué des surnoms en tous genres dont le plus célèbre est «Saha Bélé-Bélé», («gros serpent», en langue Dioula). Issiaka Ouattara était le boss de la ville de Bouaké qu'il dirigeait de main de maître. A partir de son fief et à la tête du bataillon Anaconda, il dirigera une offensive en 2011 contre le régime de Laurent Gbagbo.

A l'instar des autres chefs rebelles, Wattao intégrera par la suite l'armée régulière après la crise post-électorale. Il a assuré de hautes fonctions au sein de l'armée et a gardé toute son influence avant d'être nommé Colonel major en 2019. Le 13 décembre dernier, Wattao fut évacué d'urgence aux États-Unis, un diabète en stade très avancé lui a été diagnostiqué. Les rumeurs les plus folles avaient circulé sur les réseaux sociaux concernant l'état de santé de Saha Bélé Bêlé, certains internautes ivoiriens ont même indiqué que Wattao avait été empoisonné. Au fil des jours, l'état de santé de l'ex-Com Zones s'est dégradé et il a rendu l'âme ce dimanche 05 janvier.

Newsletter :
Déjà plus de 7000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Le Bled Parle à ne pas manquer !