Vision 4 tacle sévèrement Cabral Libii et Nourane Foster : « Le parti de la réclamation a fini de faire ce qu’il sait faire de mieux ; s’agiter sur internet… »

Le reportage à charge des deux députés du Parti camerounais pour la Réconciliation nationale(Pcrn) intervient quelques heures après qu’ils ont réalisé un direct Facebook où le parti réclamait les excuses des hommes en tenue concernant l’incident survenu à Bafoussam le 20 juillet 2021.  

Cabral Libii & Nourane Foster (c) Droits réservés

Après l’altercation entre l’honorable Nourane Foster et les policiers à Bafoussam le mardi 20 juillet 2021, le gouverneur de la région de l’Ouest, Awa Fonka Augustine, a fait une sortie pour rétablir les faits.

Toutefois, le communiqué du numéro 1 de la région de l’Ouest n’a pas empêché Cabral Libii et sa camarade de parti à revenir sur cette actualité le 26 juillet dernier.

En effet, l’Hon. Nourane Fotsing a organisé un diner à son domicile, où le sujet a été à l’ordre du jour. A l’issue de cette rencontre spéciale, le président national du Pcrn s’est saisi de son téléphone pour réaliser un direct Facebook avec la députée « agressée ».

« …Nous allons plutôt écrire au président de la République, parce que le Dgsn est bien un délégué à la Sureté nationale, en fait il dépend du président de la République… Nous allons faire un rapport d’incident à l’Assemblée nationale et l’hon. Nourane Fotsing va saisir Onu-Femmes… », concluait dans la vidéo, le candidat classé 3ème à la présidentielle du 7 octobre 2018.

Au sortir de son laboratoire, Raoul Christophe Mbia n’a pas caressé dans le sens du poil, les deux élus de la Nation : « Le ridicule ne tue décidément pas dans ce pays, même étant au perchoir, on finit toujours par décevoir », a-t-il introduit son papier.

Selon le journaliste de Vision 4, chaine du célèbre homme d’affaires Jean Pierre Amougou Belinga, « le parti de la réclamation a fini de faire ce qu’il sait faire de mieux, s’agiter sur internet… », pouvait-on écouter.

Notre confrère regrette que les deux jeunes politiciens soient revenus sur « une affaire jugée classée » par le gouverneur de l’Ouest. Pour lui, les actes posés par Cabral et Nourane ne relèvent pas du hasard : « il y a bien longtemps, un humoriste (Kouokam Narc6, Ndlr) nous décrivait comment seraient Cabral et Nourane, une fois honorables ».

Ci-après le reportage en question….

Newsletter :
Déjà plus de 7000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Le Bled Parle à ne pas manquer !