Cameroun : La revue de presse de ce mercredi 24 mars 2021

Chers internautes bonjour. La rédaction de Lebledparle.com se réjouit de vous savoir nombreux et scotchés à déguster sa revue de presse. Elle sera dominée ce matin par la commémoration du premier anniversaire du décès de Manu Dibango, l’affaire SDF, l’affectation du Pr Messanga Nyamding au Nord et le cas Mendo Ze, la guerre de succession chez Fotso Victor entres autres.

Revue de presse du jour- Lebledparle.com

Plantons le décor par la commémoration du premier anniversaire de l’illustre saxophoniste Manu Dibango. Un an exactement après le départ de l’icône mondiale terrassée part le coronavirus, Cameroon Tribue propose des « Lettres à une légende ». Le poème mélancolique à la star du soul Makossa est à lire en pages 15-16.

En grande Une, le quotidien Emergence se penche sur le cas Joshua Osih pour qui, « Le SDF ne collabore pas Paul Biya », peut-on lire en grande Une. Le journal vert croit expliquer que « le chef de file du parti de l’opposition a accordé une interview fleuve au journal panafricain Jeune Afrique donne les détails sur sa position et le climat dans le parti qui a vu le jour en 1990 », propose-t-il en page. Le quotidien Emergene n’est pas moins intéressé par la lutte contre le terrorisme : « Boko Hram tue 9 personnes » annonce-t-il en pied de page toute en rendant un hommage à l’ancien maire de Monatélé dans la Lékié : « André Tsala Messi Forerver ».

Mutations met avant le Pr Pascal Charlemagne Messanga Nymading dont l’affectation à l’Annexe de la Faculté des Sciences juridiques et politiques de l’Université de Ngaoundéré à Garoua continue de faire jaser. Pour le quotidien de Georges Amlain Boyomo, « Ils n’ont plus peur de Paul Biya », pointe-t-il à sa Une non sans faire allusion l’anniversaire de Manu Dibango en pied de page.

Le trihebdomadaire L’Œil du Sahel se penche aussi sur le climat mouvementé au SDF : « Aboubaka Siroma : Le SDF a choisi de délaisser le Grand Nord », lit-on à la vitrine du journal de Guibai Gatama. Le journal régional d’informations du Grand Nord annonce en colonne, une « bataille au sein du RDPC » à Garoua et regrette qu’il y ait eu « 227 décès en un an » dans le Septentrion à cause de « l’insécurité routière ».

En kiosque ce matin, Ouest Echos revient sur la guerre de succession chez le milliardaire et patriarche Fotso Victor décédé le 20 mars 2020. Le premier journal national d’informations régionales fait savoir qu’ « isolé par les siens, Yves Michel Fosto  fond en larmes ». Selon les informations fournies par le journal de Michel Pekoua, « auteur de 3 letrres de désespoir à sa famille en une semaine, Yves Michel Fotso vit très mal les manouvres d’approche pour la paix du successeur désigné de son père », apprend Lebledparle.com.

Usant de son humour et satire habituels, Le Popoli titre à sa Une : « Le supplice de Messanga Nyamding : Quand Fameux Ndongo laisse parler sa rancune ». La conversation épicée entre le ministre et l’enseignant d’universités situent davantage le lecteur. Le Popoli pousse sa satire plus loin en s’appesantissant sur la réélection de Niat Njifenji et Cavaye respectivement à la tête du Sénat et à l’Assemblée nationale : « Reconduction de Niat et Cavaye : de la transition générationnelle à la gérontocratie éternelle », lit-on en pied de page.

Passons du coq à l’âne pour évoquer cette fois-ci la délinquance en milieu scolaire. Le quotidien Le Jour en a fait la part belle ce jour : « Meurtres au lycée : Des élèves tuent leurs camardes et leurs enseignants dans l’enceinte des établissements scolaires où règnent insécurité et violence », titre en grande Une, le journal d’Haman Mana qui annonce un grand dossier en page 2 et 3.

Le Témoin brille par un brin de compassion pour le Pr Gervais mendo Ze incarcéré à la prison centrale de Yaoundé depuis 2014 : « Doléance : Monsieur le président penchez-vous sur le cas Mendo Ze », supplie l’hebdomadaire d’informations générales et d’enquêtes. Notre confrère s’intéresse également à la vie et la mort de Paul Éric Kingue qui sera apporté en terre ce 24 mars deux jours après son décès.

Chers abonnés, c’est ici que s’achève cette édition de la revue de presse. Bonne journée et à demain !

Copyright (c) : Une édition réalisée par le journal en ligne Lebledparle.com

La revue de la presse camerounaise est éditée tous les matins par les journalistes du média Lebledparle.com et nous demandent un travail considérable. Nous demandons à tous les médias numériques et traditionnels ainsi que les pages administrées sur les réseaux sociaux qui nous copient d'être professionnels et de systématiquement citer leur source en mettant un lien vers notre site ou la mention ci-dessus chaque fois qu'ils reprennent notre article. Sans quoi nous nous trouverons dans l'obligation de faire valoir nos droits. Merci pour votre compréhension. 

Newsletter :
Déjà plus de 7000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Le Bled Parle à ne pas manquer !