Cameroun : La revue de presse du mardi 26 octobre 2021

Bonjour chers abonnés et bienvenus à la revue quotidienne de la presse nationale. La principale information qui fait la Une des journaux en kiosque ce matin n’est nulle autre que les préparatifs de la CAN 2021 au Cameroun. Ci-dessous, le décryptage.

Les Unes en kiosque ce matin (c) Lebledparle.com

Ouvrons le bal avec le journal à capitaux public, Cameroon Tribune qui rassure sur la conformité des sites devant accueillir la Coupe d’Afrique des Nations dans le pays. « Can Total Energies 2021, tous les doutes balayés », titre le journal. Rendus à 75 jours de l’ouverture au Cameroun de la 33e édition de la Coupe d’Afrique des Nations de football, « la mission d’inspection que vient de conduire le ministre d’État secrétaire général à la présidence de la République Ferdinand Ngoh Ngoh laisse entrevoir des infrastructures au point et prêts à accueillir la jeunesse sportive continentale », formule le journal dans ses pages spéciales CAN.  

Si tout est au point et prêt comme le démontre le journal bilingue national, Mutations s’intéresse à « cette contre-attaque » que mène les ordures dans les grands centres urbains pour se faire [aussi] une place au soleil lors de la compétition en janvier prochain. Dans ses pages 4 et 5, le quotidien de la rue de l’aéroport indique qu’à quelques deux mois de la CAN, « les rues de la capitale sont jonchées d’ordures ménagères » à la grande stupéfaction de tous.

Toujours dans le chapitre de la CAN Total Energies 2021, Prospective Nouvelle renseigne que le budget de la Communication est bloqué à la présidence de la République. Dans une enquête que propose le journal ce matin, l’on apprend par exemple que sur les 13 milliards de budget décidé par le chef de l’État, « ni le milliard pour les marchés d’investissement, ni les 275 millions de FCFA supposés être mis à la disposition de l’organisation de la Communication autour de l’évènement ne sont pas toujours arrivés au Mincom, comme pour les 420 millions des fonds Covid-19 qui lui étaient destinés et qui ne sont toujours pas arrivés », écrit notre confrère. Et de regretter que « René Emmanuel Sadi soit livré en pâture par une presse instrumentalisée et aux ordres des commanditaires tapis dans l’ombre ».   

Quittons la CAN, mais restons en économie pour parler de l’emprunt obligataire 2016 – 2021 et 2018 – 2023. Vision Économique qui s’y intéresse informe que l’État du Cameroun a remboursé plus de 100 milliards de FCFA à ses créanciers échus. « La banque des États de l’Afrique centrale, dépositaire central du marché financier unifié de la Cemac annonce que le trésor public camerounais respecte ses engagements en remboursant pour un montant de 43,5 milliards de FCFA, la dernière échéance de son emprunt obligataire baptisé ECMR 5,5 % Net 2016 – 2021 », peut-on lire. Notre confrère poursuit que dans les prochains jours, un autre paiement à hauteur de plus de 58 milliards de FCFA au titre de remboursement de son emprunt ECMR 5,5 % Net 2021 – 2023 sera également payé.

Sortons de cet exercice avec l’affaire de l’OAPI qui secoue la presse depuis quelques jours. Dans ce que le journal EcoNews appelle Imbroglio diplomatique, l’on apprend qu’alors même que les conclusions de l’audit en cours sont encore disponibles, le directeur général par intérim de l’Organisation africaine de la propriété intellectuelle « reçoit déjà des lettres d’intimidations pour passer outre la décision de suspension de la PCA de l’organisation ». La note technique d’un cadre de l’OAPI sur les fondements juridiques de la décision prise par la ministre béninoise du Commerce est à lire dans les colonnes d’EcoNews de Pascal Dibamou en kiosque.

Chers abonnés, heureux de vous avoir encore servi ce matin. Merci de nous rester fidèle. À demain !

Newsletter :
Déjà plus de 8000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Le Bled Parle à ne pas manquer !