Cameroun : La revue de presse du vendredi 24 septembre 2021

Très chers abonnés, bonjour ! C’est toujours un plaisir immense de vous retrouvez ici pour vous servir votre revue quotidienne de la presse. Retrouvez ci-dessous, l’économie des informations parues dans les kiosques au Cameroun ce matin

Les Unes en kiosque ce matin (c) Lebledparle.com

Commençons très chers abonnés avec la lutte contre la corruption au Cameroun. Le quotidien à capitaux publics estime dans son numéro de ce vendredi qu’il « faut maintenir la pression » dans ce combat. Citant le rapport 2020 de la lutte contre ce fléau, présenté hier par la commission national anti-corruption notre confrère renseigne que le Cameroun a enregistré un préjudice financier évalué à plus de 17 milliards de FCFA.

Pendant ce temps, la corruption est en « roue libre » dans nos axes routiers, renseigne Mutations dans sa publication du jour. S’appuyant sur le même rapport le journal indique c’est le secteur qui reçoit plus de dénonciation. Suivi de près par le secteur foncier.

« La Sonamine en quête d’autonomie financière », titre ce matin, le journal l’Économie. D’après ce quotidien, les stratégies pour y parvenir ont été évoquées lors des deuxième et troisième sessions ordinaires du Conseil d’administration de la structure, tenues les 7 et 15 septembre 2021.

Les opérations de renouvellement des organes de base du parti au pouvoir font la grande Une du journal Essingan en kiosque. L’on apprend que  la circulaire du président national du parti, ainsi que la note d’application du Secrétaire général du comité central ont été désavouées par la commission communale tenu par le ministre Ndong Soumhet, conseiller spécial de Jean Nkuete pour « régler les comptes au maire de Monatélé et certains de ses colistiers afin d’imposer ses marionnette à la section Lékié-Ouest 1 », peut-on lire.   

Paul Biya prescrit une enquête autour du processus de recrutement du personnel à l’ART, informe ce matin, Émergence. Selon notre confrère par voix de correspondance datée du 20 septembre 2021, le secrétaire général de la présidence de la République (SGPR) Ferdinand Ngoh Ngoh, sur instruction du président de la République, informe le Directeur de l’ART que la Commission nationale anticorruption va mener des enquêtes sur les « allégations de corruption dans le recrutement des personnels au sein de l’ART ». Les détails à lire en page 3.

Chers abonnés, c’était tout pour ce matin. Merci d’avoir été des nôtres cette semaine…

Newsletter :
Déjà plus de 7000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Le Bled Parle à ne pas manquer !