Cameroun : La revue de presse du jeudi 23 septembre 2021

Très chers abonnés, bonjour ! Heureux de vous retrouvez encore ce matin pour vous servir votre revue quotidienne de la presse. La presse locale traite ce matin de plusieurs sujets dont la candidature de Samuel Eto’o à la Fecafoot, la crise anglophone… retrouvez ci-dessous, l’économie de ces informations disponibles dans les kiosques ce matin.

Les Unes en kiosque ce matin (c) Lebledparle.com

La Voix des Jeunes dit son satisfécit à la suite de l’annonce de la candidature de Samuel Eto’o mardi dernier au poste de président de la Fédération camerounaise de Football. « 1000 mercis grand 9 », titre le journal de Carole Tamba en kiosque. En page 2 du journal, l’on apprend que l’ex-attaquant star de Barcelone, âgé seulement de 40 ans fait déjà de belles promesses au cas où il est élu. « Je me présente à vous avec un engagement révolutionnaire de ne pas empocher un centime des indemnités mensuelles prévues pour les fonctions de président de fédération. Celles-ci seront affectées au développement du football amateur selon un mécanisme adopté par les membres de l’assemblée générale », promet l’ancien joueur de l’Inter Milan dans sa profession de foi citée dans les colonnes de La Voix des Jeunes.

La même information fait la grande Une d’InfoMatin de Dieudonné Mveng. Dans ce numéro que vous lirez en kiosque, notre confrère revient sur ce qu’il appelle les grandes lignes du projet « futuriste et novateur » du meilleur buteur de l’histoire de la sélection nationale.

On quitte cette actualité pour rentrer à l’école. Dans ce chapitre, le journal L’Étudiant de Boris Landry Kouekam nous conduit au CETIC de Nkol-Tima par Obala dans le département de la Lékié. Le récit que propose le journal dans cette incursion fait état de ce que depuis la création de cet établissement par décret du Premier ministre en aout 2012, son ouverture reste toujours attendue. « Neuf ans après, les populations lancent les cris de détresse », peut-on lire. Vous trouverez dans ce journal, les explications du gouvernement.

La visite du Premier ministre à Buea fait la grande Une du quotidien bilingue gouvernemental, Cameroon Tribune. Selon ce qu’on peut y lire ce matin, le chef du gouvernement a présidé hier dans cette région, la deuxième session du comité de suivi des recommandations du Grand dialogue national. Au cours des travaux, Joseph Dion Ngute a « profité pour exhorter une nouvelle fois les populations à appuyer les autorités et les forces de sécurité pour un retour à la stabilité », lit-on.

Restons en zone anglophone avec Le Messager qui essaye de comprendre pourquoi les soldats meurent dans la crise qu’y sévit depuis 5 ans. En page 3 de son édition en kiosque, le président de la Conac dénonce la corruption rampante de certains magistrats « à qui de redoutables criminels reversent de fortes sommes d’argent au prix de leurs liberté », révèle Le Messager.

Parlons de la persistance de l’inflation des prix des produits de première nécessité. Le quotidien l’Économie, fait savoir que les raisons qui justifient cette situation ont été évoquées hier par le ministre du Commerce et les opérateurs du secteur de transport maritime. Les détails à lire en page 3.

Dans la journée du mardi 21 septembre, une vidéo illustrant des policiers infligeant des sévices corporels faisait le tour de la toile. Le délégué général à la Sureté nationale dans un communiqué a annoncé des « mesures disciplinaires » contre les policiers impliqués. Le Jour dans son édition de ce jeudi 23 septembre 2021 propose un reportage exclusif au commissariat du 18e arrondissement de Yaoundé.

« Une nièce de Paul Biya use de son statut pour arracher le terrain de l’Évêché » à Sangmelima dans la région du Sud. C’est du moins la principale information à lire dans La Voix du Centre ce matin. En effet, explique notre confrère, le couple Charles et Antoinette Eloum, débouté par plusieurs tribunaux, « compte désormais sur sa filiation avec la famille présidentielle pour obtenir de force, une propriété foncière du diocèse de Sangmelima », apprend-on.  

Newsletter :
Déjà plus de 7000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Le Bled Parle à ne pas manquer !