Cameroun : La revue de presse du mardi 31 août 2021

Très chers abonnés, bonjour et bienvenu à la revue de presse, édition du mardi 31 août 2021. Comme tous les matins, découvrez ci-dessous, l’essentiel à retenir des informations parues dans les kiosques au Cameroun ce jour.

Les Unes en kiosque ce matin (c) Lebledparle.com

Commençons cet exercice chers abonnés avec la rentrée scolaire qui pointe à l’horizon. Selon Émergence disponible dans les kiosques ce matin, les parents dénoncent l’inflation des prix. Toutefois rassure le journal, le gouvernement à travers le ministère du Commerce tente de maitriser cette flambée des prix.

Au vu des abus et actes de corruption déplorés en cette période, une circulaire du gouvernement publiée il y a peu, rappelle les modalités d’inscription des élèves dans les établissements secondaires publics. C’est l’information majeure à lire dans les colonnes de Mutations parue ce matin.

Le Messager indique ce mardi que des prestataires retenus pour l’organisation des obsèques de l’ancien Premier ministre, Achidi Ashu sont aux abois. Pour cause, leurs prestations estimées à plus de 17 milliards n’ont pas été payées. Pour notre confrère, il s’agit là, des « obsèques à crédit ».

Parlons de la gestion des actifs résiduels de l’ex-ONPC et consorts. L’hebdomadaire Terre Promise nous renseigne que Me Laze Atou défie Ferdinand Ngoh Ngoh. « Dans une correspondance au vitriol qu’il lui a adressée récemment au sujet de la gestion des actifs résiduels de liquidations des ex-ONPC et consorts, l’Administrateur général du Cabinet conseil Atou traite sans ménagement et avec arrogance, le secrétaire général de la présidence de la République. On attend voir qui aura le dernier mot », lit-on.  

Comment Camtel veut conquérir le marché avec Blue ? EcoMatin tente de répondre à cette question ce matin en précisant d’entrée que désormais, tous les produits de la Cameroon Télécommunications seront dorénavant commercialisés sous le label « Blue ». « Il s’agit d’une marque ombrelle qui aura la charge de l’établissement et l’exploitation des réseaux mobiles, des réseaux fixes et des réseaux de transport de communications électroniques à couverture nationale. L’opérateur historique se positionne directement par rapport à la concurrence locale dominée par Orange, MTN et Nextell. Dans le nouveau dispositif, Camtel, la maison mère aura un rôle spécifique à jouer », le décryptage d’EcoMatin est à lire en page sa 3.

Parlons de l’élection à la présidence de la Fédération camerounaise de Football. Le journal La Voix des Jeunes dans son numéro 49 paru dans les kiosques cette semaine titre à sa Une : « Saidou Mbombo Njoya abattu en plein vol ». Selon les explications exclusives à notre confrère, la Chambre de conciliation et d’arbitrage (CCA) du Comité national olympique et sportif du Cameroun (Cnosc) a rendu une décision suspendant les effets de la décision N°001 du 20 août 2021 de la Commission électorale de la Fécafoot. Laquelle rendait dévoilait la liste des clubs devant constituer le collège électoral de la Fédération camerounaise de football. La décision suspend ainsi le processus électoral jusqu’à l’aboutissement des procédures en arbitrage engagées dans le cadre de ces élections. Lesdites procédures engagées par l’ancien Lion indomptable Maboang Kessack auprès de la Commission des recours de la Fécafoot, visent l’annulation de la décision de la Commission électorale. Les détails sont à lire dans les colonnes de La Voix des Jeunes.

Sortons par la circulaire du président de la République signé le 30 aout dernier donnant les grandes orientations de la politique budgétaire ainsi que les dispositions qui doivent sous-tendre la préparation du budget de l’Etat pour le compte de l’exercice 2022. C’est à lire dans Cameroon Tribune parue ce jour.

Merci chers abonnés de votre confiance. À demain pour une nouvelle aventure…

   

Newsletter :
Déjà plus de 7000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Le Bled Parle à ne pas manquer !