Cameroun : La revue de presse du vendredi 30 juillet 2021

Très chers abonnés bonjour et bienvenus à la revue de presse, dernière sortie de la semaine. Comme tous les matins, nous vous proposons ci-après, l’essentiel des informations parues dans les kiosques au Cameroun ce jour.

Les Unes en kiosque ce matin (c) Droits réservés

Le Jour de ce matin lève les doutes sur les incertitudes qui planait quant à la tenue des matchs de la CAN 2021 au Stade Olembé de Yaoundé. Notre confrère nous apprend ce matin « c’est jouable » de ce côté. En effet, explique Le Jour, lors de la visite du ministre des Sports dans ce chantier en début de semaine, ce dernier dit sa satisfaction pour l’état d’avancement des travaux. La pelouse et les différentes cases ont fière allure. En particulier, Narcisse Mouette Kombi a visité les nouveaux studios de radio et de télévision ultramodernes du stade, où il s’est assis temporairement pour apprécier le décor. Il a été rassuré par le constructeur canadien MAGIL quant à l’ouverture du stade en août 2021. L’on apprend également que le match test sera s’y tiendra le 2 septembre entre le Cameroun et le Malawi, un match amical dans le cadre des préparatifs des qualifications pour le Qatar 2022.

Avec L’œil du Sahel de Guibai Gatama, on parle des résultats du baccalauréat session 2021 dans la région de l’Adamaoua. Les statistiques proposées par le journal révèlent que cette région a été classée dernière sur les dix que compte le pays.

Avec Mutations, on parle covidgate. Notre confrère explique pourquoi l’audience du ministre des Finances, Louis Paul Motaze a duré 72 heures au tribunal criminel spécial.

Pendant ce temps, un dispositif durable de prise en charge des blessés de guerre se développe au ministère de la Défense, renseigne Essingan.  

Le quotidien l’Économie pour sa part annonce que le Cameroun vient de conclure un nouveau programme économique et financier avec le FMI. L’annonce selon notre confrère est contenue dans un communiqué du ministre en charge des Finances, Louis Paul Motaze.

Le journal L’Étudiant parle de David Esseck qu’il présente comme « le flambeau du professionnalisme ». À en croire le journal de Boris Landry Kouekam, l’enseignant et manager consacre son temps et son énergie depuis des décennies au profit de l’Éducation et de la formation des jeunes Camerounais. Sa longue et riche carrière est à découvrir dans les colonnes du journal en kiosque ce jour.

Chers abonnés, c’est le peu de journaux arrivés à notre rédaction ce matin. Merci d’avoir été avec nous durant toute la semaine. À lundi.

 

Copyright (c) : Une édition réalisée par le journal en ligne Lebledparle.com

La revue de la presse camerounaise est éditée tous les matins par les journalistes du média Lebledparle.com et nous demandent un travail considérable. Nous demandons à tous les médias numériques et traditionnels ainsi que les pages administrées sur les réseaux sociaux qui nous copient d'être professionnels et de systématiquement citer leur source en mettant un lien vers notre site ou la mention ci-dessus chaque fois qu'ils reprennent notre article. Sans quoi nous nous trouverons dans l'obligation de faire valoir nos droits. Merci pour votre compréhension. 

Newsletter :
Déjà plus de 7000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Le Bled Parle à ne pas manquer !