Cameroun : La revue de presse du lundi 14 juin 2021

Très chers abonnés, bonjour et bienvenus à la revue de presse édition du lundi 14 juin 2021. Comme tous les matins, retrouvez ci-dessous, l’essentiel des informations parues dans les kiosques au Cameroun.

Les Unes en kiosque ce matin (c) Lebledparle.com

Ouvrons ce matin avec ce fait qui va certainement faire jaser sur la scène publique. Le trihebdomadaire Essingan révèle dans sa parution en kiosque ce jour que le ministre de l’Emploi et de la Formation professionnelle, Issa Tchiroma Bakary est épinglé dans un marché de 3,5 milliards de FCFA. Selon notre confrère, le membre du gouvernement a attribué deux lots à deux entreprises retoquées pour irrégularité par la Commission centrale de contrôle des marchés des travaux de bâtiments et équipements collectifs  

La Voix des Jeunes titre à sa grande Une ce lundi : « Baccalauréat 2021, L’OBC vend les élèves au famla ». Par ce titre, le journal explique que les élèves des classes de terminales qui affrontaient les épreuves du baccalauréat session 2021 à la fin sont « plongés dans une inquiétude criarde ». Pour cause, lit-on, certaines épreuves proposées par l’Office du Baccalauréat, « étaient en contradiction avec les exigences de l’Approche par compétence » en vigueur dans le système scolaire camerounais. Il s’agit notamment des épreuves de Mathématiques, d’Histoire – Géographie, d’Éducation à la Citoyenneté et à la Moralité (ECM) respectivement des terminales et scientifiques et littéraires, apprend-on. Vous retrouverez plus de détails de cet épisode en page 3 de La Voix des Jeunes.

Le Covidgate fait encore la Une d’EcoMatin de ce matin. Pour comprendre l’implication de Mahamadou Dabo dans la gestion des fonds Covid-19 au Cameroun, notre confrère s’est rapproché de lui. Un proche de l’homme d’affaire explique dans les colonnes d’EcoMatin en kiosque qu'au début de la crise, dans un contexte de quasi panique générale « l'homme d'affaire a sollicité une ligne de crédit de 27 milliards de FCFA auprès d’une banque Honkongaise pour préfinancer la commande des Kits de dépistages du gouvernement. Si 3 millions de kits ont été livrées et réglés en partie par le Trésor public dans ses comptes domiciliés à Afriland et UBA, Dabo éprouve des difficultés au niveau de la BEAC pour tenir ses engagements auprès de la banque Honkongaise », peut-on lire. De même, une source a la BEAC confirme à notre confrère qu'entre janvier et février 2021, la Banque centrale a exécuté un ordre de virement de près de 5 milliards et « rejeté 4 autres le 7 septembre 2020 : 8.603.952 USD, le 5 janvier 2021 le 8.909.700 USD le 2 février 2021 : 8.909.700 USD et le 17 février 2021 : 8.909.700 USD au bénéfice de Moda Holding basé à Hong Kong ».

Journal Intégration dans ce même dossier renseigne plutôt que l’homme d’affaires, pour s’adjuger les marchés de tests de dépistage Covid-19 d’un montant de 52,5 milliards de FCFA, « a bénéficié des soutiens des ambassades de Corée du Sud au Cameroun, que des autorités du pays » dont la présidence de la République, le ministre de la Santé, le patron d’Afriland Fistbank, Paul Pokam…

Le quotidien l’Économie de ce jour informe que l’Allemagne, a été invitée par le gouvernent camerounais à accompagner le secteur privé. Cette sollicitation a été formulé à Yaoundé le 9 juin 2021 par le ministre de l’Économie, Alamine Ousmane Mey au cours d’une réunion avec les autorités allemandes.

Le magazine Défis Actuels pour sa part nous apprend que l’ingénieur financier Babissakana dans une correspondance adressée aux chefs d’États de l’Afrique centrale a fait une proposition d’une nouvelle monnaie en zone Cemac, en mettant en exergue « l’inefficience économique et politique de la coopération monétaire avec la France ».  

Merci chers abonnés de nous avoir visité. A demain pour une nouvelle édition de la revue de la presse. 

 

Copyright (c) : Une édition réalisée par le journal en ligne Lebledparle.com

La revue de la presse camerounaise est éditée tous les matins par les journalistes du média Lebledparle.com et nous demandent un travail considérable. Nous demandons à tous les médias numériques et traditionnels ainsi que les pages administrées sur les réseaux sociaux qui nous copient d'être professionnels et de systématiquement citer leur source en mettant un lien vers notre site ou la mention ci-dessus chaque fois qu'ils reprennent notre article. Sans quoi nous nous trouverons dans l'obligation de faire valoir nos droits. Merci pour votre compréhension. 

Newsletter :
Déjà plus de 7000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Le Bled Parle à ne pas manquer !



Abonnement Newsletter