Cameroun : La revue de presse du vendredi 11 juin 2021

Très chers abonnés, c’est un réel plaisir de vous retrouver encore ici ce matin dans le cadre de cet exercice. Comme tous les jours de lundi à vendredi, retrouvez ci-dessous, l’essentiel des informations dans les journaux en kiosque ce matin.

Les Unes en kiosque ce matin (c) Lebledparle.com

Mutations dans sa dernière livraison de la semaine nous apprend que relativement à l’enquête sur la gestion des fonds Covid-19 au Cameroun, les limiers du Tribunal criminel spécial ont auditionné le ministre de l’Enseignement supérieur, le Pr Jacques Fame Ndongo sur la gestion des 6 milliards de FCFA alloués à son département ministériel dans le cadre de cette opération.

Le quotidien l’Économie traite de la question de transmission du patrimoine au Cameroun. Alors que le pays a perdu ces dernières années plusieurs pionniers de l’économie, dont Victor Fotso, Kadji Defosso, André Shaing, Samuel Kondo, François Essame, Felix Etoundi et récemment encore Pascal Monkam, les querelles de succession à la tête de certaines de leurs familles se font entendre. Dans son numéro en kiosque, le journal de Thierry Ekoutti revient sur l’histoire de ces bâtisseurs qui ont marqué l’histoire de l’économie du Cameroun.

Le trihebdomadaire Essingan parle du titre foncier et donne la parole à Roger Raoul Belibi, directeur des Domaines du ministère des Domaines du Cadastre et des Affaires foncières. Dans leur entretien, ce dernier donne d’amples détails sur la circulaire signée le 4 juin 2021 par le ministre de ce secteur, Henri Eyebe Ayissi. On apprend par exemple que les « les utilisateurs des titres fonciers déchus sont passibles de poursuites judiciaires ».

EcoNews nous apprend dans sa publication de ce matin que la coopération entre le Cameroun et la République fédérale d’Allemagne se chiffre à plus à 330 millions d’euros, soit plus de 216 milliards de FCFA, destinés à soutenir le développement inclusif. Selon notre confrère, les résultats et les difficultés de cette coopération sont examinés depuis d’hier au ministère de l’Économie, à travers les consultations intergouvernementales.

Dans son nouveau rapport intitulé « Cameroun : Renforcer la surveillance, la gouvernance et la maitrise des risques budgétaires dans la gestion des entreprises publiques », contenu dans les colonnes de Expressions Économique, le Fonds monétaire international (FMI) salue la loi de 2017 sur les entreprises publiques, mais la trouve encore insuffisante pour ramener la compétitivité et la rentabilité. Sur ce coup, l’institution de Bretton Woods prescrit à l’État du Cameroun, la réduction des indemnités des directeurs généraux, leurs adjoints ainsi que des présidents des Conseils d’administration.

On parle encore de la vie ne couple ce vendredi avec notre confrère Échos Santé. Dans sa publication de ce 11 juin 2021, le journal se penche sur « le calvaire des hommes aux micropenis ». « Entre complexe, honte et risque d’impuissance, cette situation s’avère un véritable handicap ». Le dossier est à lire absolument dans le journal Échos Santé.

 Chers abonnés, c’est le peu de journaux arrivés à notre rédaction ce matin. Merci d’avoir répondu présent à ce rendez-vous. A lundi…

 

Copyright (c) : Une édition réalisée par le journal en ligne Lebledparle.com

La revue de la presse camerounaise est éditée tous les matins par les journalistes du média Lebledparle.com et nous demandent un travail considérable. Nous demandons à tous les médias numériques et traditionnels ainsi que les pages administrées sur les réseaux sociaux qui nous copient d'être professionnels et de systématiquement citer leur source en mettant un lien vers notre site ou la mention ci-dessus chaque fois qu'ils reprennent notre article. Sans quoi nous nous trouverons dans l'obligation de faire valoir nos droits. Merci pour votre compréhension. 

Newsletter :
Déjà plus de 7000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Le Bled Parle à ne pas manquer !