Cameroun : La revue de presse du lundi 31 mai 2021

Chers abonnés bonjour ! Comme tous les matins, c’est un plaisir renouvelé de vous retrouver en ce dernier jour du mois de mai, vous servir votre revue de presse quotidienne. Découvrez ci-après, la quintessence de l’actualité en kiosque.

Les Unes en kiosque ce matin (c) Lebledparle.com

Malgré un résultat d’exploitation brut de 15 milliards de FCFA au 31 décembre 2020, la Bicec a terminé l’année avec un volume de dépenses exceptionnel de 6,2 milliards de FCFA. Cette information est une exclusivité d’EcoMatin dans son numéro en kiosque ce matin. Citant des sources et des documents en sa possession, le journal d’Émile Fidieck renseigne que c’est l’acquittement de ces passifs qui a plombé le résultat de la banque. « Il s’agit pour l’essentiel, des charges des années antérieures encore non soldés », peut-on lire dans les colonnes d’EcoMatin qui note qu’avec des fonds propres de 45 milliards, et des signaux au vert sur ses ratios prudentiels, la filiale marocaine de BCP reste une banque solide. Le décryptage est à lire.

Restons en économie pour parler cette fois de l’exécution du budget d’investissement public. EcoNews qui en parle ce matin puise dans le Comité national de suivi de l’exécution phsyco-financière de l’investissement public tenu le 27 mai 2021 à l’amphithéâtre 300 du Minepat, pour souligner que nonobstant la performance appréciable, des difficultés subsistent. Selon notre confrère, les entraves à la bonne exécution du budget du BIP sont « externes à la dynamique instaurée par le ministre de l’Économie, Alamine Ousmane Mey ».

Ce constat est également fait chez notre confrère de l’Économie, lorsqu’il titre : « Exécution du BIP, les difficultés demeurent ». Sans s’écarter littéralement d’EcoMatin, le journal de Thierry Ekoutti nous apprend pour sa part que les difficultés lesdites difficultés ont été présentées le 27 mai 2021 à Yaoundé

La famille du ministre de l’Administration territoriale, Paul Atanga Nji offre une église moderne aux chrétiens d’Efoulan, à Ebolowa dans la région du Sud. C’est l’information qui fait la Une principale de Réalités Plus de Paul Ngouare Kindji. Notre confrère qui a pris part à cette cérémonie de remise de clefs, fait savoir que c’était devant des milliers de personnes dont le directeur du Cabinet civil, Samuel Mvondo Ayolo, « désigné par le président Paul Biya pour le représenter ». Le journal en sa page 3, note aussi une forte présence de l’Elite du de la région du Sud avec en tête, le Pr Jacques Fame Ndongo et Emmanuel Mve, aussi celle des archevêques Jean Mbarga et Joseph Atanga.

La même information est également traitée dans les colonnes de La République Presse qui qualifie le geste comme étant « une œuvre de foi du couple Atanga Nji ».

L’œil du Sahel dans son numéro de ce jour, parle de l’action politique du secrétaire général du Comité central du RDPC, Jean Nkuete dans les régions septentrionales du pays. Dans un dossier publié ce matin, le journal de Guibai Gatama tente de démontrer comment « Jean Nkuete manœuvre Paul Biya » dans cette partie du pays.

Le magazine Horizon Plus revient sur le chèque de Ngallè Bibèhè d’une valeur de 300 millions de FCFA, remis à une douzaine de communes à titre d'aide financière à leurs activités de sécurité routières. Les communes bénéficiaires sont : « Nkongsamba, Edea 1er, Ngaoundéré 1er, Mbankomo, Yabassi, Santa, Sangmelima, Dziguilao, Magba, Mengueme, Dschang, Tiko vont se partager une enveloppe de 300 millions de FCFA offerte par le ministère des Transports », peut-on lire.

Cameroon Tribune dévoile le contenu des échanges entre le chef de l’État Paul Biya et Baltasar Engonga Edjo’o, ministre d’État Équato-guinéen chargé de l’Intégration régionale.Selon ce qu’écrit le journal, l’audience de vendredi dernier au palais de l’unité entre les deux hommes était principalement axée sur la construction d’un pont sur le fleuve Ntem et bien d’autres projets qui profitables à ces deux pays de « frères et amis ».

Le 28 mai dernier, dans un de ses articles, lebledparle.com annonçait que la formation politique de Dénis Emilien Atanaga, le FDC souhaite manifester le 1er juin 2021 pour demander la démission du Premier ministre ainsi que celle de tous les membres du gouvernement impliqués dans la gestion problématique des fonds Covid-19 au Cameroun. La Voix du Centre en parle lui aussi à sa grande Une ce matin et ajoute que le rapport de la Chambre des Comptes qui fait jaser en ce moment dans le cadre de cette affaire n’est que la face visible de l’iceberg, car, « les sommes détournées sont encore plus faramineuses » que celle contenues dans le document.

L’Avenir en kiosque parle aussi de la gestion des fonds Covid-19, et évoque un « jeu de massacre » au ministère de la Recherche scientifique et de l’innovation. Dans un dossier y consacré en sa page 3 de son édition de ce lundi 31 mai 2021, notre confrère révèle que Madeleine Tchuinté, patronne de ce département ministériel, accuse ses collaborateurs d’avoir saboté le processus de fabrication de l’hydroxychloroquine et l’azithromycine au Cameroun.

Émergence dans sa livraison du jour, dresse de façon exhaustive, le bilan des scandales financiers sous l’ère Biya et dont les derniers cas en date sont la CAN 2019 et le Covid-19.

La communication du gouvernement en rapport avec le rapport de la Chambre des Comptes préoccupe le journal Le Détective. Dans sa livraison du jour, notre confrère renseigne que le ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement, René Emmanuel Sadi, s’est prononcé ce vendredi 28 mai 2021 pour la première fois sur les soupçons de détournement d’argent public destiné à la lutte contre la redoutable pandémie. Dans son communiqué, lit-on, René Emmanuel Sadi confirme que « sur la base des rapports des instances de contrôles de gestion telle que la Chambre des Comptes de la Cour surprime, le Président de la République, Paul Biya, a instruit des enquêtes judiciaires au Tribunal criminel spécial à Yaoundé ». Cependant, le porte-parole du gouvernement, indique qu’il est prématuré de tirer les conclusions alors que les enquêtes judiciaires sont en cours.

Chers abonnés c’est ici que prend fin cet exercice quotidien. Restez abonnés sur lebledparle.com pour suivre l’actualité camerounaise.

Copyright (c) : Une édition réalisée par le journal en ligne Lebledparle.com

La revue de la presse camerounaise est éditée tous les matins par les journalistes du média Lebledparle.com et nous demandent un travail considérable. Nous demandons à tous les médias numériques et traditionnels ainsi que les pages administrées sur les réseaux sociaux qui nous copient d'être professionnels et de systématiquement citer leur source en mettant un lien vers notre site ou la mention ci-dessus chaque fois qu'ils reprennent notre article. Sans quoi nous nous trouverons dans l'obligation de faire valoir nos droits. Merci pour votre compréhension. 

Newsletter :
Déjà plus de 7000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Le Bled Parle à ne pas manquer !



Lebledparle uses cookies to improve your experience and optimize the functioning of the site. Targeted advertising content may also be presented to you. By continuing to browse, you certify that you accept the use of cookies. You can also accept these cookies by clicking on "Accept and continue". PIXEL_LINK_LEGAL_TEXT