Cameroun : La revue de presse du lundi 17 mai 2021

Chers abonnés, bonjour et bienvenus à cette revue quotidienne de la presse camerounaise. Au menu des informations en kiosque ce matin, le dévoilement de l’hymne et de la Mascotte de la CAN 2021, le Covid-19, et bien d’autres faits sociopolitiques.

Les Unes du 17 mai 2021 (c) Lebledparle.com

Nous commençons ce matin, avec EcoMatin. Le Premier ministre se rend mardi 18 mai 2021 à Douala au siège du Gicam. Selon EcoMatin qui en parle ce matin, des proches du Cabinet de Joseph Dion Nguté ont laissé entendre que ce dernier aura « surtout à cœur de mobiliser les patrons autour de la reconstruction des régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest ». Un membre du Conseil d’Administration du patronat qui s’exprime dans les colonnes du journal renseigne que l’organisation patronale entend porter le plaidoyer pour une amélioration du climat des affaires à travers la réforme du Cameroon Business Forum (CBF).

Le trihebdomadaire Essingan paru en kiosque ce matin, annonce des « démissions en cascade » dans les rangs du fameux mouvement des Franckistes. À peine quatre mois d’existence, écrit notre confrère, «le mouvement politique se réclamant du fils du chef de l’État, Franck Emmanuel Biya, en plus de s’être divisé, connait de nombreux départs». La dernière démission en date, apprend-on, est celle de Germaine Bilogue 3e vice-président qui accuse la direction de «tribalisme et d’accointance avec le MRC et la Brigade Anti-Sardinard».

La cérémonie de dévoilement de la Mascotte et de l’hymne de la CAN 2021 fait également la Une de plusieurs quotients en kiosque ce matin. Selon le journal Les Preuves, « Mola » est le nom de la Mascotte et « Africa Smile » est le titre de l’Hymne de cette compétition qui se tiendra en terre camerounaise à partir du 9 janvier 2022. « Le ministre des Sports et président du COCAN Narcisse Mouelle Kombi a félicité toutes les sommités qui ont travaillé d’arrachepied pour tirer les meilleurs qui seront soumis à l’appréciation de la CAF. C’était en présence des membres du gouvernement, d’une quarantaine d’anciens Lions indomptables et du président du Comité national olympique et sportif du Cameroun Kalkaba Malboum », peut-on lire en page 2 du journal.

Le journal L’Économie parle du « grand malade » qu’est l’industrie pharmaceutique camerounaise. Ce secteur d’activité qui selon le journal ne représente que 5% de son potentiel vacille entre les importations et la contrebande. 

Parlons Covid-19 avec cet autre variant dont parle Mutations. D’après ce qu’on peut lire dans les colonnes de ce quotidien, l’enquête instruite par le chef de l’État sur la gestion des 180 milliards de FCFA octroyés par le FMI fait monter la fièvre au sein du gouvernement avec l’entrée au centre du jeu, du Garde des Sceaux, Laurent Esso. Pour le journal, il s’agit du « variant judiciaire » du Covid-19 au Cameroun.

La Voix du Centre évoque la même actualité et écrit à sa grande Une : « Covidgate : Les cœurs battent à la chamade ». Notre confrère dans un dossier consacré à la gestion des fonds liés à la lutte contre le coronavirus au Cameroun, indique que la pression est à son plus haut niveau dans les rangs des membres du gouvernement ayant été impliqués dans la gestion de ces fonds. Le ministre de la Justice s’est saisi du dossier et les premières actions pourront être perceptibles dès ce lundi 17 mai 2021.

La liste mirobolante du patrimoine du couple Mebe Ngo’o telle que présentée au Tribunal criminel spécial par le ministère public le 10 mai 2021, fait la Une du journal Émergence. Dans sa livraison de ce matin, le quotidien bilingue privé renseigne qu’il s’agit de 53 immeubles, 39 véhicules et engins lourds, 24 comptes bancaires ouverts en France, 3 coffres forts en devises, Mercedes 400 et fourgon, Toyota Yaris, land cruiser, Nissan, Volkswagen entre autres, qui ont été présentés au TCS. Pourquoi Paul Biya a-t-il laissé faire ? La réponse est à lire en page 5 du journal en kiosque.

Cameroon Tribune parle de la fête de l’Unité qui se célèbre au Cameroun le 20 mai. Pour l’édition 2021 dont solennités ont été annulées par le président de la République en raison de la crise sanitaire, « le thème retenu cette année appelle plus que jamais la synergie armée-nation pour faire face aux menaces sanitaires et sécuritaires de l’heure », indique le journal à capitaux publics.

Terminons ce matin avec le trihebdomadaire l’Anecdote, qui s’est intéressé à l’acte du chef de l’Etat, révoquant des magistrats pour des faits d’absentéisme. En effet, le président Paul Biya a signé le 5 mai 2021, une série de trois décrets révoquant des magistrats de leurs fonctions. Ils sont trois qui ont été révoqués du corps de la Magistrature dont : « Meke Landry Martial, Njuzy Laura Anyijap, Ngakono Ntonga Thérèse Gabrielle », peut-on lire dans le journal de Jean-Pierre Amougou Belinga.

Merci, chers abonnés, d’avoir répondu présent à ce rendez-vous matinal. À demain pour une nouvelle édition.

 

Copyright (c) : Une édition réalisée par le journal en ligne Lebledparle.com

La revue de la presse camerounaise est éditée tous les matins par les journalistes du média Lebledparle.com et nous demandent un travail considérable. Nous demandons à tous les médias numériques et traditionnels ainsi que les pages administrées sur les réseaux sociaux qui nous copient d'être professionnels et de systématiquement citer leur source en mettant un lien vers notre site ou la mention ci-dessus chaque fois qu'ils reprennent notre article. Sans quoi nous nous trouverons dans l'obligation de faire valoir nos droits. Merci pour votre compréhension. 

Newsletter :
Déjà plus de 7000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Le Bled Parle à ne pas manquer !



Lebledparle uses cookies to improve your experience and optimize the functioning of the site. Targeted advertising content may also be presented to you. By continuing to browse, you certify that you accept the use of cookies. You can also accept these cookies by clicking on "Accept and continue". PIXEL_LINK_LEGAL_TEXT