Cameroun : La revue de presse de vendredi 26 mars 2021

Bonjour chers internautes. La rédaction de Lebledparle.com vous remercie pour votre fidélité à sa revue de presse. Elle abonde ce matin par la procédure d’Olanguena Awono, Mebe Ngo’o, des questions diplomatiques et surtout Eneo Cameroon qui met en difficultés ménages et activités économiques.

Revue de presse du jour- Lebledparle.com

Ouvrons la chemise par le trihebdomadaire L’Œil du Sahel qui déplore la coupure d’énergie électrique dans le Septentrion : « Energie : le Grand Nord dans le Noir », titre en grande Une, le journal de Guibai Gatama.

Même plainte pour Essingan qui à sa vitrine, titre : « Coupures d’électricité : le Grand Sud foudroyé par la Sonatrel », lit-on. Selon le journal de Marie Robert Eloundou, « dans cette partie du pays régulièrement plongée dans le noir ces dernier jours, ménages et entreprises sont dans une situation intenable du fait de l’avarie entretenue par la société nationale de transport d’électricité », explique Essingan pour qui « Les populations s’opposent à la prédation des terres » dans la Vallée-du-Ntem.

Le quotidien EcoNews ne reste pas de marbre face à cette situation qui donne du fil à retordre aux populations : « Les activités économiques plombées par Eneo », déplore-t-il à la Une. Pour le journal d’analyses, d’analyses et d’enquêtes économiques, « des interruptions intempestives de courant empêchent les PME et les entreprises de créer la richesse de manière optimale », explique-t-il révélant que « L’entreprise se justifie par les travaux d’amélioration de l’alimentation en électricité ».

Changeons de paradigme pour évoquer à présent la lutte contre le coronavirus. A cet égard, le quotidien Mutations nous informe : « Visite guidée : Orca se déconfine », pointe-il en grande Une. Le journal de Georges Alain Boyomo fait « immersion dans cette unité spécialisée de prise en charge des malades Covid longtemps présentée comme un mouroir », peut-on lire en page 7.

Dans la même veine, le quotidien Le Jour s’introduit dans la même unité : « Covid-19 : Orca vu de l’intérieur », point le journal à sa Une. Le journal d’Haman Mana croit savoir que « depuis son ouverture en juin 2020, ce centre spécialisé a déjà reçu un total de 1500 patients pour 119 décès », fait savoir le journal bleu.

Une information dans le même champ lexical est le vaccin contre la Covid-19 : « Vaccin anti-Covid obligatoire : les manœuvres du gouvernement », brandit en grande Une, Le Messager. D’après les informations à la disposition du journal de feu Pius Njawé, « Le projet de loi transmis aux parlementaires entend instituer l’administration systématique des doses de vaccins aux populations », explique le confrère.

Le Messager fait aussi une ballade à la prison centrale de Yaoundé dans le cadre de l’Opération Epervier et constate que l’affaire Mebe Ngo’o est un « éternel imbroglio ». Pour lui, « l’ex Mindef livré à un tribunal qui éprouve de sérieuses difficultés à rassembler les preuves pour soutenir l’accusation », peut-on y lire.

Dans le même registre, le quotidien Emergence s’intéresse à un autre ex ministre épinglé par la justice : « Tribunal criminel spécial : 13 ans de procédures pour Olanguena Awono », titre en vitrine, le journal vert. A en croire Emergence, « Il est soupçonné de violation des règles de passation des marchés publics pour plus d’un milliard de FCFA. L’affaire avance à pas de tortue depuis 2008 », rappelle le journal qui annonce les rasions de l’ancien ministre de la santé publique, le point de la procédure.

Forum Libre revient sur la présumée libration de l’ancien directeur général de la CRTV : « Grace présidentielle : Paul Biya l’a effectivement accordée à Mendo Ze ? », Selon l’hebdomadaire bilingue d’enquêtes d’analyses et de débats, « des interrogations fusent au sein de l’opinion sur l’effectivité de cet acte magnanime du chef de l’Etat au motif de ce que le précieux ‘’passeport du mariologue n’a pas fuité sur les réseaux sociaux… », lit-on.

Un autre sujet qui domine dans les kiosques ce matin c’est la lutte contre l’insécurité routière : « Ngalle Bibehe sensibilise sur le terrain », titre Génération libre. Camer Press nous informe qu’en ce qui concerne les accidents de circulation, il y a eu « 627 morts en 2019 », d’où « la sonnette d’alarme » du ministre des Transports.

L’état défectueux des routes surtout en cette période des pluies préoccupe aussi la presse ce vendredi : « Route nationale N°6 : le calvaire Babadjou-Bamenda », peut-on n page 4 de Le Messager. Un problème qui est déjà pris à bras le corps par le ministre des Travaux publics Emmanuel Nganou Djoumessi : « Bitumage Babadjou-Bamenda, CABTE SARL la nouvelle entreprise », révèle Réalités Plus. Le journal de Paul Ngouaré Kindi explique que « pour continuer la réhabilitation de la route, le ministre des Travaux publics Emmanuel Nganou Djoumessi a remplacé l’entreprise Sogea Satcom le 24 mars dernier pour beaucoup de manquements ».

Terminions notre revue de presse par le volet diplomatique. En bonne place, Le Quotidien fait la part belle aux « 50 ans de partenariat mutuellement bénéfique » entre la Chine et le Cameroun.

Pour sa part, le quotidien L’Economie revient en détails sur la coopération entre le Japon et el Cameroun : « Le Japon reporte le remboursement de sa dette », titre le journal.

Le quotidien national bilingue Cameroon Tribune quant à lui voit un « Nouveau départ » entre la Grande Bretagne et le Cameroun car, « aux lendemains de la signature d’un nouvel accord de coopération bilatéral postBrexit, le président de la République, Paul Biya a reçu hier, le ministre britannique pour l’Afrique au ministère des Affaires étrangères James Duddridge », peut-on lire en pages 2 et 3.

Chers abonnés, la presse quitte la saline, bonne lecture, bon weekend et à lundi.

Copyright (c) : Une édition réalisée par le journal en ligne Lebledparle.com

La revue de la presse camerounaise est éditée tous les matins par les journalistes du média Lebledparle.com et nous demandent un travail considérable. Nous demandons à tous les médias numériques et traditionnels ainsi que les pages administrées sur les réseaux sociaux qui nous copient d'être professionnels et de systématiquement citer leur source en mettant un lien vers notre site ou la mention ci-dessus chaque fois qu'ils reprennent notre article. Sans quoi nous nous trouverons dans l'obligation de faire valoir nos droits. Merci pour votre compréhension. 

Newsletter :
Déjà plus de 7000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Le Bled Parle à ne pas manquer !



Lebledparle uses cookies to improve your experience and optimize the functioning of the site. Targeted advertising content may also be presented to you. By continuing to browse, you certify that you accept the use of cookies. You can also accept these cookies by clicking on "Accept and continue". PIXEL_LINK_LEGAL_TEXT