Cameroun : Revue de presse du jeudi 25 mars 2021

Chers abonnés bonjour et bienvenus à cette nouvelle édition de la revue de presse dans votre média. C’est un plaisir renouvelé de vous accueillir encore nombreux ce matin, à l’affut des faits marquants de l’actualité. Après sa ballade dans les kiosques ce jour, Lebledparle.com vous propose en substance, la bataille successorale des milliardaires de l’Ouest, la libération « au conditionnel » du Pr Gervais Mendo Ze, l’ultimatum du Minat aux églises de réveil, l’affaire Atangana Kouna, les obsèques de Paul Eric Kingué…

 Quelques Unes du 25 mars 2021 (c) Droits réservés

Entrons de plain-pied dans cet exercice par le journal La Nouvelle qui fait une excursion à la prison centrale de Kondengui : « Cas Atangana Kouna : instructions présidentielle ou pas ?», se demande-t-il en grande Une. En colonne, notre confrère examine aussi sur la montée de la délinquance dans les établissements scolaires : « Mœurs : que se passe -t-il dans nos écoles ? », s’interroge La nouvelle qui en ses pages 8 et 9, voit au décès du maire de Njombé-Penja, Paul Éric Kingué, « La perte d’un grand patriote ».

En bonne place dans les kiosques, un sujet qui fait bouger les lignes depuis la nuit du 23 mars 2021 : « Affaire Mendo Ze : la grace introuvable… », pointe à sa Une, le quotidien Le Messager.

Selon le journal de feu Pius Njawé, « Une folle rumeur sur le décret présidentiel accordant la grâce (non officialisée) à l’ex DG de la Crtv, interné depuis plus de deux ans, enflamme la toile et crée un vaste remue-ménage », peut-on lire en page 3. Par ailleurs, relativement à la prise en charge ses malades de coronavirus, Le Messager voit en Orca, « un enfer », l’information est développée en page 2. Notre confrère ne va pas sans traiter d’un autre sujet d’importance capitale : « batailles successorales : la malédiction des milliardaires Bamiléké », titre-t-il en bas de page et propose en page 6,7 & 8, le « grand déballage du Pr Shanda Tomne » sur « Sohain, Fotso, Kadji, Monkam ».

Le quotidien Mutations n’a pas fait abstraction du cas de l’agrégé en Lettres modernes françaises : « Gervais Mendo Ze : Liberté au conditionnel », lit-on en vitrine. « Le chef de l’Etat a-t-il accordé la grace à l’ancien DG de la CRTV?», s’interroge aussi le journal de Georges Alain Boyomo.

La même actualité constitue la toile de fond ce la parution d’Essingan ce 25 mars 2021 : « Mesures de clémence : l’humanisme sans discrimination de Paul Biya », telle est la Une d’Essingan. Selon le journal de Marie Robert Eloundou, : « Au moment où une clameur inonde l’opinion sur la libération prochaine de l’ancien DG de la CRTV, Gervais Mendo Ze, certains donnent une connotation ethno tribale à un pouvoir que le chef de l’Etat a exercé pour d’autres prisonniers de l’Opération Epervier : Ephraïm Inoni et Yves Michel Fotso par exemple », regrette-t-il.

Dans son style particulier, Réalités Plus n’est pas en marge de cette actualité : « Toujours clément et humain Paul Biya libère le Pr Gervais Mendo Ze », brandit à sa Une, le journal de Paul Ngouaré Kindi. Le quotidien à la pointe de l’actualité rend au passage, un hommage des plus mérités à Paul Éric Kingué, porté en terre dans son village natal hier : « Kingué avance toi, ils t’ont trop malmené à cause des biens que Njombé a offerts à Penja », introduit-il le portrait de l’homme terrassé par la mort dans la nuit du 21 au 22 mars 2021.

Tournons la page Mendo Ze et Kingué pour faire une intrusion à la Beac. Là, l’on observe avec le quotidien Le Jour, un climat tendu : « Grève à la Beac », pointe à sa Une, le quotidien bleu. Selon les informations publiées par le journal d’Haman Mana, « Les manifestants réclament 16 ans de primes ». Le journal se préoccupe aussi du choléra qui fait à nouveau des ravages : « Santé : le choléra est de retour, une campagne de vaccination s’ouvre ce 25 mars 2021 après l’enregistrement d’un décès et dix cas suspects dans la région du Littoral ».

La Revue du Patriote Hebdo quant à lui a mené des recherches sur les voyages du chef de l’Etat du côté de l’hexagone. D’après le journal d’informations générales, d’enquêtes et d’analyses, « Deux ans que Paul Biya n’a plus posé en Europe », lit-on à la Une. Le journal ajoute que « contrairement aux prédilections fatalistes de ses détracteurs, le chef de l’Eta camerounais affiche une grande forme avec en prime, une maitrise des grands dossiers de la République », information à parcourir en page 3.

Le Quotidien pour sa part s’est appesanti sur le Minat qui « donne un ultimatum aux églises de réveil » dans le cadre d la lutte contre le coronavirus.

Chers abonnés, voilà la quintessence des journaux parvenus à notre rédaction et qui ont paru en kiosque ce matin. Tout en vous donnant rendez-vous pour demain, nous vous invitons à y faire un tour et vous procurer au moins un journal de votre choix à la somme de 400FCFA dans l’optique de faire vivre la presse.

Copyright (c) : Une édition réalisée par le journal en ligne Lebledparle.com

La revue de la presse camerounaise est éditée tous les matins par les journalistes du média Lebledparle.com et nous demandent un travail considérable. Nous demandons à tous les médias numériques et traditionnels ainsi que les pages administrées sur les réseaux sociaux qui nous copient d'être professionnels et de systématiquement citer leur source en mettant un lien vers notre site ou la mention ci-dessus chaque fois qu'ils reprennent notre article. Sans quoi nous nous trouverons dans l'obligation de faire valoir nos droits. Merci pour votre compréhension. 

Newsletter :
Déjà plus de 7000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Le Bled Parle à ne pas manquer !



Lebledparle uses cookies to improve your experience and optimize the functioning of the site. Targeted advertising content may also be presented to you. By continuing to browse, you certify that you accept the use of cookies. You can also accept these cookies by clicking on "Accept and continue". PIXEL_LINK_LEGAL_TEXT