Cameroun : La revue de presse du lundi 22 mars 2021

Chers abonnés, c’est avec beaucoup de plaisir que nous vous retrouvons encore ce matin dans le cadre de la revue de presse quotidienne. Ce lundi 22 mars 2021, la presse camerounaise balaie l’actualité qui a meublé le week-end finissant, notamment la note du ministre de l’Enseignement secondaire non motivé qui remplace Messanga Nyamding à son poste à l’IRIC, la succession de Paul Biya à la tête de l’Etat, la crise dans les régions anglophones du Cameroun et la lutte contre le Covid-19. Très chers abonnés, retrouvez-ci-dessous, le condensé de ces informations parues dans les kiosques ce matin.

Les Unes du 22 mars 2021

Bottons le pied dans la fourmilière avec l’affaire Pascal Charlemagne Messanga Nyamding, relevé de ses fonctions de chef de département de l'Intégration et de la Coopération pour le Développement à l’Institut des Relations internationales du Cameroun (IRIC), le 19 mars dernier.

Selon L’Indépendant, par cet acte, l’homme politique a été « foudroyé par les gourous ». Ainsi, analyse notre confrère, lui qui faisait la « lutte contre les pédés, un de ses champs de bataille », rejoint sur ce coup, « Simon Meyanga, Charles Ateba Eyene, Hubert Mono Ndzana, Gilbert Tsala Ekani, et autres militants convaincus du parti au pouvoir relégués à leur plus simple expression par des cicérones qui titrent les ficèles », peut-on lire.

Parlant de la même actualité, Le Messager constate c’est par un arrêté « non motivé » que le Biyaïste et non moins enseignant a été destitué de ses responsabilités de chef de département de l'Intégration et de la Coopération pour le Développement à l’IRIC. Ce qui amène le journal à se demander si ce n’est véritablement pas « un rouleau compresseur », qui s’ébranle sur le politologue.  

En attendant d’en savoir davantage, la succession de Paul Biya au sommet de l’Etat préoccupe certains confrères de la presse écrite ce matin. D’après ce qu’on peut lire à la grande Une d’Essingan en kiosque ce lundi, la partie septentrionale du Cameroun est disposé à choisir un successeur de Paul Biya « venant du Grand-Sud ».   

Parlons Covid-19. Le Zénith dénonce l’absence de la synergie gouvernementale dans la gestion de cette maladie au Cameroun. Notre confrère fait remarquer que le ministre de la Santé publique est « abandonné » par ses collaborateurs du gouvernement sur le terrain de la sensibilisation, au moment où les gestes barrières édictés par le chef du gouvernement « battent de l’aile ». Le Zénith fait le procès du délégué général à la sureté nationale, des ministres des Transports et celui des Enseignement secondaire…

La succession de Fotso Victor continue de diviser la famille. « A coup de correspondances incendiaires relayées par les réseaux sociaux qu’ils renvoient tel un punching ball, les enfants du défunt patriarche continuent d’étaler sur la place publique, leurs disputes autour d’un héritage très convoité », peut-on lire dans les colonnes de Le Courrier.

Restons dans la même actualité avec Le Jeune Enquêteur qui pour sa part renseigne que la messe de requiem organisée samedi au domicile du défunt industriel camerounais, a encore « tout envenimé ».

Terminons ce matin avec Cameroon Tribune qui fait savoir que le futur centre d’accueil des ex-combattants séparatistes en cours de construction à Tiko et dont la première pierre a été posé samedi coutera à terme, 1,5 milliards de FCFA. « L’infrastructure va accueillir 300 personnes et leur offrir des formations dans les domaines aussi variés que l’agriculture, l’élevage, la couture, ou encore l’informatique », commente Cameroon Tribune.

Merci chers abonnés d’avoir été des nôtres ce matin. A demain pour une nouvelle sortie…

Newsletter :
Déjà plus de 8000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Le Bled Parle à ne pas manquer !



Lebledparle uses cookies to improve your experience and optimize the functioning of the site. Targeted advertising content may also be presented to you. By continuing to browse, you certify that you accept the use of cookies. You can also accept these cookies by clicking on "Accept and continue". CONTACT US