Cameroun : La revue de presse du vendredi 12 mars 2021

Bonjour très chers abonnés, et merci d’être là une fois de plus pour cet autre de tour de la presse. Le vaccin contre le coronavirus, la première session ordinaire de l’année législative qui s’est ouverte au parlement, et l’entreprenariat féminin sont des sujets qui dominent dans la presse quotidienne ce jour au Cameroun. Ci-après, nous vous en faisons l’économie.

Les Unes du 12 mars 2021 (c) Droits réservés

Le coup d’envoi de cet exercice est donné ce matin par Cameroon Tribune qui évoque en grande Une, l’appel du parlement au respect des mesures barrières. Par son titre, le journal national qui a pris part hier jeudi 11 mars 2021, à l’ouverture de la session ordinaire de l’année législative, revient sur les discours des présidents des bureaux d’âge de la chambre haute et basse du parlement camerounais. On apprend que les deux personnalités ont « fustigé l’incivisme et le relâchement observés au sein de la population, et invité les Camerounais à la prudence et à la responsabilité », peut-on lire.

Restons au parlement avec L’Indépendant qui parlement plutôt d’une session ordinaire riche en suspens. Rentrés dans leur effectivité depuis le 11 mars, les travaux parlementaires, selon le journal de Max Mpanjo pourraient faire souffler un vent de mutation à la tête des exécutifs des deux chambres.

L’Oeil du Sahel propose les visages des personnalités du Grand-Nord ayant déjà passé assez de temps au affaires sous règne du Renouveau. L’album photo et les portraits sont à lire en page 3 du trihebdomadaire.

Le vaccin contre le Covid-19 sur lequel le Cameroun a jeté son dévolu suscite les polémiques dans le monde. Dans le pays de Paul Biya, les inquiétudes commencent à émerger selon Mutations. Selon notre confrère, l’autorité sanitaire danoise a été la première, jeudi matin, à suspendre le vaccin d’AstraZeneca « après des rapports de cas graves de formation de caillots sanguins chez des personnes qui ont été vaccinées avec le vaccin Covid-19 d’AstraZeneca ». De son côté, apprend-on, l’Agence européenne des médicaments (AEM), en l’état des informations disponibles, indique le risque d’une plus forte coagulation sanguine chez les personnes vaccinées contre le Covid-19 « n’est pas supérieur à celui observé sur l’ensemble de la population ». Ledit vaccin a déjà été suspendu par de nombreux pays africains et européens à cause de ses effets nocifs, mais le gouvernement camerounais reste dans l’embarras, peut-on lire dans le journal de Georges Alain Boyomo.

La Voix du consommateur parlant toujours de ce vaccin fait savoir que la Fondation camerounaise des consommateurs estime que ce dernier sera moins efficace et plus couteux que le traitement déjà disponible sur le territoire.

Le Messager dans sa publication de ce matin renseigne qu’une mission de recoupage de la Conac a mis à jour « d’importants détournements de l’argent public » au ministère des Forêts et de la Faune, dont a la charge, Jules Doret Ndongo.

Essingan nous conduit au fois de plus à Batchenga sur le site du chantier du barrage de Nachtigal. Alors que les démembrements du ministère du Travail et de la sécurité sociale s’affairent à trouver une solution à la grève sans fin qui se vit sur le site du chantier du barrage de Nachtigal depuis plusieurs mois, fait-il constater, « le maitre d’ouvrage du projet, le ministre de l’Eau et de l’Energie, est étrangement silencieux ». Pour calmer le jeu, et dissiper les grévistes, indique notre confrère, le gouverneur de la région du Centre qui agit pour le compte du ministre de l’Administration territoriale, a opté pour « la répression armée ».

L’affaire Sano fait la Une d’InfoMatin. Le journal dans une enquête parue dans son numéro 840 en kiosque, parle « d’empoisonnement en série » et regrette que « l’eau de cette marque, parmi les plus consommées à travers le pays, et curieusement produite par les marabouts a certainement fait d’innombrables victimes » au Cameroun depuis 2013 jusqu’à sa date de suspension.

Le quotidien l’Economie dans son édition spéciale de ce matin s’intéresse à l’entrepreneuriat au féminin, qui connait un essor dans le pays depuis quelques années. Notre confrère propose un album photo de ces femmes camerounaises qui se distinguent dans l’entrepreneuriat dans les domaines tels l’agroalimentaire, la cosmétique, le cinéma, la Haute couture, les BTP, la santé…

Très chers abonnées, heureux de vous avoir une fois de plus servi ce matin. Prochain rendez-vous, lundi… Excellent week-end !

 

Copyright (c) : Une édition réalisée par le journal en ligne Lebledparle.com

La revue de la presse camerounaise est éditée tous les matins par les journalistes du média Lebledparle.com et nous demandent un travail considérable. Nous demandons à tous les médias numériques et traditionnels ainsi que les pages administrées sur les réseaux sociaux qui nous copient d'être professionnels et de systématiquement citer leur source en mettant un lien vers notre site ou la mention ci-dessus chaque fois qu'ils reprennent notre article. Sans quoi nous nous trouverons dans l'obligation de faire valoir nos droits. Merci pour votre compréhension. 

   

Newsletter :
Déjà plus de 7000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Le Bled Parle à ne pas manquer !



Lebledparle uses cookies to improve your experience and optimize the functioning of the site. Targeted advertising content may also be presented to you. By continuing to browse, you certify that you accept the use of cookies. You can also accept these cookies by clicking on "Accept and continue". PIXEL_LINK_LEGAL_TEXT