Cameroun : La revue de presse du mardi 9 mars 2021

Chers abonnés bonjour et bienvenus à la revue de la presse, édition de ce mardi 9 mars 2021. S’il y a des actualités qui font jaser dans la presse ce matin, c’est bien l’accompagnement du chef de l’Etat accordé aux réfugiés nigérians pour faciliter leur retour dans leur pays d’origine, et évidemment le coronavirus et ses revers sur l’étendue du territoire national. Retrouvez ci-dessous, abonnés de cette exercice, la quintessence des informations disponibles en kiosque ce jour.

Les Unes du 9 mars 2021 (c) lebledparle.com

Après huit ans d’exil en terre camerounaise, les réfugiés nigérians ont reçu lundi 8 mars 2021 à Amchidé dans la région de l’Extrême-Nord, chacun un don spécial du président de la République, Paul Biya. Le Pélican de Jules Brice Ngaba revient largement sur cette cérémonie en précisant que cette dernière était supervisée par le ministre de l’Administration territorial, Paul Atanga Nji. « Du matériel de couchage, des denrées alimentaires… », ont été distribués à « plus de 500 réfugiés constituant la première vague des départs volontaires », peut-on lire.   

Max Mpandjo dans son journal L’Indépendant évoque la même actualité. Pour lui, le retour de cette première vague des réfugiés nigérians installés à Minawao depuis 8 ans, et « la concrétisation d’un accord tripartite Cameroun – Nigéria – HCR du 10 février 2021 ».

Cameroon Tribune dénonce l’insouciance des Cameroun face à la montée fulgurante de la deuxième vague de Covid-19 au Cameroun. Le quotidien bilingue national constate que si dans les administrations publiques et autres entreprises privées les gestes de protection contre la pandémie sont respectés, à savoir le port du masque, la distanciation physique, lavage des mains à l’aide du gel hydro alcoolique, dans les fêtes, les marchés et les deuils, la réalité est toute autre…

Emergence dans cette optique, estime que les Camerounais ont été « abandonnés à eux-mêmes » dans cette lutte. En effet, à la suite de la reconduction des mesures barrières du mois d’avril 2020 par le Premier ministre, le jour s’est rendu dans les espaces publics sur l’ensemble du pays pour observer leur application sur le terrain. Le premier constat fait état de ce que « les mesures barrières sont inexistantes ».

Mutations pour sa part révèle que les médicaments mis en place par l’archevêque de Douala, Mgr Samuel Kleda ne sont en réalité pas gratuits. « Elixir Covid et Adsak Covid sont vendus sous cape à 20 000 FCFA la dose », au moment où le prélat prêche leur gratuité.   

Parlons du soutien de l’Etat à l’endroit des jeunes. La Voix des Jeunes paru en kiosque ce matin informe que le ministère de la jeunesse et de l’Education civique Mounouna Foutsou a mis à la disposition du jeune ingénieur camerounais Stéphane Boris Tabeu, inventeur de la couveuse néonatale interactive Mouboua 1401, une enveloppe d’un montant total de 200 millions de FCFA pour développer ce projet.

Bientôt un aéroport international à Kribi. C’est ce qu’on peut retenir dans les colonnes de Vision Economique dans sa livraison de ce jour. Bien qu’étant encore à l’étape embryonnaire, renseigne notre confrère, le projet de construction d’un aéroport moderne répondant aux standards internationaux conforte la cité balnéaire du Sud dans un statut de pôle économique en devenir au Cameroun. « Le gigantesque projet consistera à aménager un site d’environ 600 hectares dans la verdure pittoresque de la forêt kribienne… », commente le journal.

Dans les colonnes de l’Economie, on apprend que la Banque africaine de Développement a annoncé avoir accordé un financement à la Commission de l’Union africaine pour soutenir le projet institutionnel pour la mise en œuvre d’une zone de libre-échange continentale africaine.

Les milliards du Fonds spécial de Développement forestier du ministère des Forêts et de la Faune sont porté disparus au ministère Finances, peut-on lire dans La Nation d’Afrique de ce matin.

La demande de levée de scellés sur les comptes de l’ancien ministre de l’Eau et de l’Energie a été suspendue jusqu’à la fin de son procès. « Le remboursement de 1,2 milliard de FCFA a été ajourné », écrit l’hebdomadaire Kalara. S’inspirant des arguments du juges d’instruction du Tribunal criminel spécial, le journal du monde juridico-judicaire informe que l’arrêt des poursuites judiciaires ordonné par la présidence de la République « n’est plus à l’ordre du jour ».

Si Atangana Kouna va devoir continuer à rester en prison, Mvondo Jean Sylvain en service au Minepat et engagé dans le projet de construction du barrage de Memve’ele pourrait l’y retrouver. En effet, Dépêche en kiosque ce jour indique que ce dernier serait impliqué dans un vol un peu plus de 69 milliards de FCFA dans ce projet.    

 

Copyright (c) : Une édition réalisée par le journal en ligne Lebledparle.com

La revue de la presse camerounaise est éditée tous les matins par les journalistes du média Lebledparle.com et nous demandent un travail considérable. Nous demandons à tous les médias numériques et traditionnels ainsi que les pages administrées sur les réseaux sociaux qui nous copient d'être professionnels et de systématiquement citer leur source en mettant un lien vers notre site ou la mention ci-dessus chaque fois qu'ils reprennent notre article. Sans quoi nous nous trouverons dans l'obligation de faire valoir nos droits. Merci pour votre compréhension. 

Newsletter :
Déjà plus de 8000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Le Bled Parle à ne pas manquer !



Lebledparle uses cookies to improve your experience and optimize the functioning of the site. Targeted advertising content may also be presented to you. By continuing to browse, you certify that you accept the use of cookies. You can also accept these cookies by clicking on "Accept and continue". CONTACT US