Cameroun : La revue de presse du mardi 16 février 2021

Très chers abonnés, bonjour ! Ce matin, la presse locale parle du football camerounais, aujourd’hui presque grabataire, de la politique de l’économie et même de la situation sociosécuritaire du pays. Retrouvez ci-après, la substance de ces informations.

Les Unes du 16 février 2021 (c) Droits réservés

Relativement aux revendications de certaines personnes avec le sécessionnisme qui sévit dans les régions du Nord-ouest et du Sud-ouest. Cameroon Tribune en kiosque ce jour indique que trois chefs traditionnels ont été « sauvagement assassinés » dans la nuit de samedi à dimanche  à Esso-Attah dans le département du Lebialem région du Sud-ouest. Considérant ce crime de trop comme une « barbarie aveugle », notre confrère renseigne que ce dernier suscite de l’indignation des élites locales et de la nation toute entière. Les recherches, apprend-on, ont été lancées pour trouver les auteurs de cet acte.

Dans les colonnes de Mutations ce matin, parlant de la situation d’une centaine de recrues issues de l’enrôlement spécial des 25 000 jeunes diplômés à la Fonction publique camerounaise, toujours sans matricules ni salaires, le ministre de la Fonction publique et de la Réforme administrative, Joseph Anderson Lé tente d’apporter des explications 10 ans après l’opération.

Selon Émergence, le ministre de l’Eau et de l’Énergie, Gaston Eloundou Essomba a présenté hier devant un collectif de jeunes patriotes et en présence du directeur général d’Eneo, « de nombreuses réformes qui seront qui seront mises en œuvre cette année 2021 pour améliorer la quantité et la qualité de l’énergie électrique » au Cameroun.

Politics Hebdo s’intéresse à la tournée nationale entreprise par l’ancien attaquant des Lions indomptables, Samuel Eto’o. Pour le journal, cette démarche qu’aucun agenda ne destine laisse subodorer qu’un évènement politique est « en préparation sous nos yeux ». Samuel Eto’o, fait remarquer Politics Hebdo, ne fait pas que parcourir le Cameroun dans ce qu’il a de profondeurs culturelles. « Il se laisse pénétrer par le Cameroun profond et mystique, à la façon d’un certain Paul Biya du temps où il arrivait aux affaires », peut-on lire.

News Star appelle Paul Biya à arrêter les hostilités à la Fédération camerounaise de Football (Fecafoot). Notre confrère estime que le chef de l’État, pour faire taire les querelles dans les deux camps, doit « frapper du poing sur la table et appliquer les sentences du Tribunal arbitral du Sport ». Ce qui permettrait selon lui, de sortir le football camerounais de « l’imposture, des procès à répétition, des conflits d’intérêts et de la roublardise permanente ».

Le quotidien l’Économie revient sur l’audience accordée par le ministre du Commerce camerounais Luc Magloire Mbarga Atangana à Karim Becher ambassadeur de la République de Tunisie au Cameroun. On apprend que le projet Tunis Air au Cameroun et d’autres axes de coopération entre les deux pays ont été abordés au cours des échanges.

Crédit foncier serait-il au bord de la faillite ? C’est la question à laquelle tente de répondre Vision Economique ce matin. Suivant son argumentaire contenu en sa page 7, il apparait que la Banque publique de l’Habitat a été « délestée » de 257 milliards de FCFA. « En prenant la décision de bloquer les fonds de souveraineté du Crédit foncier, le Trésor public camerounais met pratiquement cette banque en situation de cessation d’activités », l’enquête sur les lendemains incertains du Crédit foncier du Cameroun est à lire dans Vision Economique.

Le journal de Dieudonné Mveng, InfoMatin paru ce matin parle du conflit PAD et AMPT et révèle qu’un « mystérieux spécialiste de la Cour de Justice e d’arbitrage vient d’être sorti du chapeau pour soutenir maladroitement la bande à Cyrus Ngo’o, livrée à la vindicte populaire par le consortium franco-danois et le ministre de la Justice camerounais, Laurent Esso ».

Chers abonnés, c’était tout pour ce matin. À demain pour une autre revue de presse.

Copyright (c) : Une édition réalisée par le journal en ligne Lebledparle.com

La revue de la presse camerounaise est éditée tous les matins par les journalistes du média Lebledparle.com et nous demandent un travail considérable. Nous demandons à tous les médias numériques et traditionnels ainsi que les pages administrées sur les réseaux sociaux qui nous copient d'être professionnels et de systématiquement citer leur source en mettant un lien vers notre site ou la mention ci-dessus chaque fois qu'ils reprennent notre article. Sans quoi nous nous trouverons dans l'obligation de faire valoir nos droits. Merci pour votre compréhension. 

Newsletter :
Déjà plus de 7000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Le Bled Parle à ne pas manquer !



Abonnement Newsletter

Lebledparle uses cookies to improve your experience and optimize the functioning of the site. Targeted advertising content may also be presented to you. By continuing to browse, you certify that you accept the use of cookies. You can also accept these cookies by clicking on "Accept and continue". PIXEL_LINK_LEGAL_TEXT