Cameroun : La revue de presse du jeudi 28 janvier 2021

L’accident de circulation enregistré dans la matinée du 27 janvier 2021, aux environs de 3 heures sur l’axe Dschang – Douala, dans le département de la Menoua, impliquant un bus de la compagnie de transport interurbain « Menoua Voyages », immatriculé LT 954 IX, et un camion de marque Dina immatriculé LT 485 CN transportant un liquide inflammable domine la presse quotidienne camerounaise de ce matin. Chers abonnés nous vous proposons ci-dessous, la substance de ces informations.

Les Unes du 28 janvier 2021 (c) Lebledparle.com

« Horreur sur la route de Dschang », titre le quotidien à capitaux publics, Cameroon Tribune. Notre confrère dresse un bilan détaillé de cet incident spectaculaire survenu exactement à la falaise de Santchou, notant que le camion impliqué dans cette collision transportait « du carburant frelaté ». « Le choc violent entre les deux engins a provoqué un incendie qui n’a pas laissé beaucoup de chances aux victimes ». Et de souligner que le président de la République dans un message transmis au gouverneur de la région de l’Ouest a adressé ses condoléances aux familles endeuillées et instruit la prise en charge adéquate des familles des victimes et des blessés.

Le Jour de ce jour parle aussi de ce drame. Le journal bleu propose un dossier exclusif sur la scène de cet incident et évoque un lourd bilan de 53 morts.

Le quotidien Émergence titre : « 53 morts à Dschang ». Par ce titre, Emergence revient lui aussi sur les tours et les contours de cet autre drame humain enregistré sur nos routes.

 De même Mutations insiste également sur le bilan de l’accident. L’on apprend ici que « la communauté nationale et internationale est bouleversée et indignée.

Le Messager pour sa part, qualifie la falaise de Santchou, de “falaise de la mort”. Il revient par ce qualificatif, par de différents incidents survenus au même endroit et qui ont englouti des vies humaines.

Au terme de sa visite de travail effectuée dans l’Adamaoua le 25 janvier dernier, Gabriel Dodo Ndoke, ministre des Mines et du Développement technologique, a fait savoir selon le quotidien l’Économie, que de nouveaux sites de bauxite sont à explorer à Minim-Martap dans l’Extrême-Nord. L’entreprise australienne Calmaco a déjà exploré 65 nouveaux plateaux avec 237 forages réalisés et 1469 échantillons collectés au Cameroun. À date, “ces travaux de recherche affichent plus d’un milliard de tonnes de réserve de bauxite à Minim-Martap, dans la région de l’Adamaoua”, apprend-on.

Expression économique de Bertrand Eba parle du financement du terrorisme et révèle que la question est au centre des préoccupations des pouvoirs publics camerounaises. Citant le premier rapport du gouvernement relatif à l’évaluation nationale des risques et sur le blanchiment des capitaux rendu public le 19 janvier 2021, il apparait que “le Cameroun se trouve confronté à cette menace”, avec les secteurs aussi exposés que les banques, le marché des titres, les assurances, les micros finances, les sociétés de transfert des fonds...

Terminons avec l’hebdomadaire bilingue d’informations générales, La Missive. Dans sa livraison de ce matin, la brouille entre le ministre des Postes et Télécommunications et la directrice générale de Camtel. D’après ce que relaie ce confrère ce matin, la Minpostel, Minette Libom Li Likeng, “simulant des réserves quant au lancement de Camtel Mobile, a plutôt mis à nu les intérêts sous-jacents que lui procureraient la régulation de la télécommunication avec une forte propension aux condamnations des opérateurs de secteurs mobiles que vient de rejoindre Camtel, par ailleurs commise à la gestion de la fibre optique”, lit-on dans le journal de Yannick Steve Tatchim.

Chers abonnés, merci d'avoir visités votre revue de presse. À demain pour clôturer la semaine…

Copyright (c) : Une édition réalisée par le journal en ligne Lebledparle.com

La revue de la presse camerounaise est éditée tous les matins par les journalistes du média Lebledparle.com et nous demandent un travail considérable. Nous demandons à tous les médias numériques et traditionnels ainsi que les pages administrées sur les réseaux sociaux qui nous copient d'être professionnels et de systématiquement citer leur source en mettant un lien vers notre site ou la mention ci-dessus chaque fois qu'ils reprennent notre article. Sans quoi nous nous trouverons dans l'obligation de faire valoir nos droits. Merci pour votre compréhension. 

Newsletter :
Déjà plus de 7000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Le Bled Parle à ne pas manquer !



Lebledparle uses cookies to improve your experience and optimize the functioning of the site. Targeted advertising content may also be presented to you. By continuing to browse, you certify that you accept the use of cookies. You can also accept these cookies by clicking on "Accept and continue". PIXEL_LINK_LEGAL_TEXT