Cameroun : La revue de presse du mercredi 13 janvier 2021

Chers abonnés, bonjour et merci de nous retrouver une fois de plus dans le cadre de votre revue quotidienne de la presse. Ce mercredi, l’actualité dominante en kiosque n’est nulle autre que le CHAN dont le coup d’envoi sera donné le 16 janvier prochain, le massacre de Mautu dans le Sud-ouest, le litige foncier à Nkoabang, l’affaire police campus à l’université de Yaoundé 2… Chers abonnés trouvez ci-dessous, la quintessence de ces informations telles que traitées par nos confrères de la presse classique.

Les Unes en kiosque ce matin (c) Droits réservés

Le quotidien à capitaux publics en kiosque ce mercredi parle du CHAN et renseigne que le sélectionneur des Lions A’ a officialisé mardi, la liste des 23 joueurs qui « défendront les couleurs nationales à partir du 16 janvier prochain. En attendant, les équipes déjà présentes sur le sol hôte poursuivent leur préparation ». Cameroon Tribune ajoute que le reste des délégations est annoncé pour ces mercredi et jeudi.

 Les agents de sécurité de l’université de Yaoundé II ont organisé le 5 janvier 2020 un sit-in à l’entrée de cette institution pour revendiquer leurs primes de séparation de 10 années de services. L’affaire intéresse le journal L’Étudiant de Boris Landry Kouekam. Dans sa publication de ce matin, on apprend que le ministre de l’Enseignement supérieur, le Pr Jacques Fame Ndongo dans une correspondance signée le 7 janvier a sommé le recteur Adolph Minkoa She « d’apporter satisfaisantes aux revendications des grévistes ».

Émergence dans son édition de ce jour, fait savoir qu’en raison des troubles en RCA et des mesures de sécurité prise par le gouvernement camerounais pour contrer les rebelles à sa frontière à l’Est du pays, un peu plus de 1500 camions sont bloqués. Cette interruption de trafic routier n’est pas sans conséquence sur l’économie des deux pays note notre confrère. Les événements de la République centrafricaine ont stoppé net les navettes de fret de marchandises vers ce pays voisin du Cameroun dépourvu de façade maritime. Les responsables du le Syndicat national des transporteurs routiers du Cameroun, plus important syndicat local de ce secteur, confirment dans les colonnes du journal, une cessation des rotations vers la RCA.

Le litige foncier à Nkoabang revient dans la presse ce matin. Le journal L’Évènement qui réchauffe cette actualité ce matin indique que cette affaire n’est qu’ « endormissement, distraction et dilatoire ». À en croire Hubert Manga qui s’exprime dans le journal, en dépit de « leurs manœuvres », l’honneur de Mgr Jean Mbarga et Eyebe Ayissi « ne sera pas absolument lavé aussi longtemps qu’il vont mépriser la loi du Cameroun et continuer à se livrer à la maltraitance de 60 orphelins d’une famille ».

L’œil du Sahel de Guibaï Gatama dans son édition de ce matin informe que plusieurs militaires des rangs de l’armée camerounaise sont poursuivis pour des faits de détournement de bétails  dans le Mayo-Rey, région de l’Extrême-Nord.

Dans un message publié le 12 janvier 2021 sur les réseaux sociaux, la France à travers sa représentation diplomatique au Cameroun a condamné « l’attaque de Mautu qui a fait huit victimes civiles le 10 janvier 2021 dans des circonstances pour le moment non élucidées ». Le pays d’Emmanuel Macron qualifie cet acte de « crime injustifiable », condamne « l’usage indiscriminé de la violence contre des civils » et appelle les autorités à ouvrir une enquête pour élucider les circonstances de cette affaire. Le journal Le Quotidien de Jules Brice Ngaba estime ce matin qu’il s’agit d’une « sortie manquée » de la France.

Pour sortir de cet exercice ce matin, découvrons la vie, le parcours, et le rêve de Arsène Stéphane Tema Biwolé, Camerounais âgé de 28 ans, qui ambitionne de créer un soleil artificiel pour donner l’électricité illimitée à la planète. Il est à retrouver dans les colonnes d’Éducations Hebdo, en kiosque ce mercredi 13 janvier 2021.

Merci chers abonnés de votre fidélité. À demain pour une nouvelle édition.

 

Copyright (c) : Une édition réalisée par le journal en ligne Lebledparle.com

La revue de la presse camerounaise est éditée tous les matins par les journalistes du média Lebledparle.com et nous demandent un travail considérable. Nous demandons à tous les médias numériques et traditionnels ainsi que les pages administrées sur les réseaux sociaux qui nous copient d'être professionnels et de systématiquement citer leur source en mettant un lien vers notre site ou la mention ci-dessus chaque fois qu'ils reprennent notre article. Sans quoi nous nous trouverons dans l'obligation de faire valoir nos droits. Merci pour votre compréhension. 

Newsletter :
Déjà plus de 7000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Le Bled Parle à ne pas manquer !



Lebledparle uses cookies to improve your experience and optimize the functioning of the site. Targeted advertising content may also be presented to you. By continuing to browse, you certify that you accept the use of cookies. You can also accept these cookies by clicking on "Accept and continue". PIXEL_LINK_LEGAL_TEXT