Cameroun : La revue de presse du mercredi 16 décembre 2020

Chers abonnés, merci une fois de plus de vous connecter à votre journal lebledparle.com pour suivre votre revue de presse. L’actualité en kiosque ce jour concerne entre autres, la gestion du covid-19 au Cameroun, les soubresauts politiques voire le bilan de l’année qui s’achève. Ci-dessous, le décryptage.

Les Unes du 16 décembre 2020 (c) Lebledparle.com

Le 14 décembre 2020, le chef de l’État Paul Biya a signé un décret portant création d’une société nationale des Mines. Cameroon Tribune revient sur ce décret ce mercredi 16 décembre 2020 en précisant que cette volonté du président de la République vise à mettre en place, « les conditions favorables à une exploitation rationnelle et optimale des ressources du sous-sol du Cameroun dans l’intérêt de l’État ».

Une enquête exclusive proposée par Mutations en kiosque ce matin revient sur le mode de passation des marchés dans le cadre de la construction des péages automatiques au Cameroun. Si notre confrère relève que le choix de Razel et Tollcam suscite des controverses, il ne manque pas de dévoiler les mécanismes qui ont guidé ces choix.

Essingan arrivé à notre rédaction parle de la gestion du Covid-19 au Cameroun et soutient que le ministre de la Santé « se joue du nom de Paul Biya ». Dans une déclaration attribuée à l’ONU qui a circulé dans les réseaux, l’on apprenait que l’institution appelait les autres pays du monde à s’inspirer de la méthode Biya pour contrer le coronavirus. Le journal de Marie-Robert Eloundou renseigne ce matin que l’Organisation mondiale de la Santé s’est inscrite en faux contre cette information.

À Mora dans la région de l’Extrême-Nord du Cameroun, L’œil du Sahel indique à sa grande Une que pour des soupçons de connivence avec la secte terroriste Boko Haram, un ancien député de la nation est en détention dans cette partie du pays depuis plusieurs semaines.

Expression Économique de Bertrand Eba fait le bilan économique du Cameroun pour le compte de l’année 2020. Avec 443 morts et 25 143 cas de contamination au Covid-19, un taux de croissance négatif de -2,61 %, la réduction du budget 2020 de 524 milliards, la chute des recettes pétrolières… notre confrère conclut que c’est un « choc historique ».

La Voix des Jeunes célèbre ce matin, les compenses du ministère de la Recherche de la Recherche scientifique et de l’innovation, aux jeunes Chercheurs camerounais. D’après ce que l’on peut lire en page 3 de ce journal, l’on apprend que du 8 au 9 décembre 2020 s’est tenue à la salle de conférence du Minresi, la toute première édition du concours d’éloquence scientifique baptisée « Three minutes to convince Cameroon Academy of Young Scientists ». Sous le parrainage du Dr Madeleine Tchuinte, patron de ce département ministériel les travaux organisés par l’Académie des jeunes Chercheurs scientifiques du Cameroun, en collaboration avec l’Institut de recherches Médicales et des études des Plantes Médicinales (IMPM), ont permis à 4 jeunes sur les 26 en lice au départ, de remporter un certain nombre de prix. Les détails sont à retrouver dans les colonnes du journal.

Terre promise à fait le tour de la capitale politique camerounaise à la veille des fêtes de fin d’année et à quelques semaines du coup d’envoi du championnat d’Afrique des Nations : « insalubrité, incivisme, désordre urbain, le siège des institutions », constat-il dans son N° 4 paru en kiosque ce matin.

Alors l’insalubrité semble débordante dans la ville de Yaoundé comme le fait remarquer Terre Pormise Hebdo, le journal L’Action lui il évoque plutôt « les raisons d’une victoire éclatante » du RDPC lors des élections régionales du 6 décembre 2020. Selon l’hebdomadaire de Jean Nkuete, « c’est par son sens d’organisation, la cohérence de ses positions et des candidats de qualité que le parti a remporté haut la main, l’élection des conseillers régionaux ».

Sortons ce matin avec la question de la décentralisation. EcoMatin de ce matin à sa Une principale écrit : « la SND 30 et la loi des finances voilent le Code des Collectivités territoriales décentralisées ». En parcourant les lignes de ce journal, notamment en sa page 9, on apprend que la fraction de 15 % des ressources publiques affectées à la dotation générale de la décentralisation ne sera pas appliquée l’année prochaine comme c’était le cas en 2020. « Selon la stratégie nationale, cette dotation n’est envisageable qu’à l’horizon 2030 », peut-on lire dans EcoMatin de ce matin.

Merci de votre disponibilité, chers abonnés, et à demain pour une autre édition de la revue de presse.

Copyright (c) : Une édition réalisée par le journal en ligne Lebledparle.com

La revue de la presse camerounaise est éditée tous les matins par les journalistes du média Lebledparle.com et nous demandent un travail considérable. Nous demandons à tous les médias numériques et traditionnels ainsi que les pages administrées sur les réseaux sociaux qui nous copient d'être professionnels et de systématiquement citer leur source en mettant un lien vers notre site ou la mention ci-dessus chaque fois qu'ils reprennent notre article. Sans quoi nous nous trouverons dans l'obligation de faire valoir nos droits. Merci pour votre compréhension. 

Newsletter :
Déjà plus de 7000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Le Bled Parle à ne pas manquer !



Lebledparle uses cookies to improve your experience and optimize the functioning of the site. Targeted advertising content may also be presented to you. By continuing to browse, you certify that you accept the use of cookies. You can also accept these cookies by clicking on "Accept and continue". PIXEL_LINK_LEGAL_TEXT