Cameroun : La revue de presse du lundi 30 novembre 2020

Chers abonnés, c’est une nouvelle semaine qui s’ouvre, bonjour et bienvenus à la revue de presse, dernière sortie du mois de novembre. Dans les kiosques au Cameroun ce matin, l’actualité est riche et variée. Comme dans la plupart des cas, nous ouvrons avec Cameroon Tribune.

Les Unes en kiosque ce 30 novembre 2020 (c) Lebledparle.com

Le 27 novembre 2020, quelque 63 artistes et créateurs culturels camerounais ont reçu à titre exceptionnel des distinctions honorifiques attribuées par le chef de l’État pour saluer leur résilience face à la pandémie du coronavirus. Le quotidien bilingue national qui consacre deux pages pleines à cette information, fait savoir l’évènement qui avait pour cadre le Musée national de Yaoundé, était présidé par le Premier ministre, représentant personnel du chef de l’État.

Restons en culture avec Le Jour pour parler de la Camerounaise Djaïli Amadou Amal, l’une des quatre finalistes du prix Goncourt, et dont le vainqueur sera dévoilé ce jour. Dans une interview accordée à notre confrère, l’écrivaine retrace son parcours surprenant, parsemé d’embuches, mais qui toutefois a réussi à échapper à l’homme auquel elle avait été mariée de force à 17 ans pour devenir écrivaine. « La littérature m’a sauvé la vie », déclare-t-elle dans les colonnes du journal bleu d’Haman Mana.

Le Messager de ce matin parle d’une chasse à l’homme lancée contre les déplacés de la crise anglophone. Selon ce qu’indique le quotidien de feu Pius Njawé paru en kiosque, ces hommes et femmes sont menacés de représailles pour des soupçons d’exploitation frauduleuse des forêts sans l’aval des chefs traditionnels de la localité de Yabi-Mapan dans la Sanaga Maritime.

Parlant de la préparation du budget d’investissement pour le compte de l’exercice 2021, le trihebdomadaire Essingan publié ce lundi 30 novembre 2020 renseigne que le ministre de l’Économie, de la planification de de l’Aménagement du territoire reproche à son collègue de la Santé publique, « les dépassements budgétaires en violation des directives du chef de l’État et des dispositions de la loi du 24 décembre 2019 portant Code de la décentralisation ».

Le Pélican était dans la caravane du ministre de l’Habitat, Célestin Kectcha Courtès dans la région du Sud. En prélude à la prochaine journée mondiale de l’Habitat, édition d’octobre 2021, qui se célébrera dans la ville de Limbé, et dans un contexte de préparation des grands rendez-vous sportifs internationaux, que sont l’organisation du CHAN 2021 et de la CAN 2022 au Cameroun, peut-on lire dans le journal, la ministre de l’Habitat et du Développement urbain, Célestine Ketcha Courtès, a présidé le vendredi 27 novembre 2020 à Ebolowa, la cérémonie de lancement officiel du concours régional villes propres dans la région du Sud.

En Santé, notre confrère d’Échos Santé fait un bilan de ces visages qui se sont démarqués au sein du ministère de la Santé durant l’année 2020 en cours. Sous l’impulsion de leur patron, Manaouda Malachie, ils ont été au cœur des dossiers brulants ayant secoué le secteur au cours de l’année : Covid-19, vaccination, gestion des catastrophes, la santé mentale… Ils sont à découvrir dans les colonnes du journal.

Le Zénith nous conduit au sein des batailles politiques dans la région de l’Extrême-Nord et révèle qu’Ibrahim Talba Malla et Amadou Ali ont « échappé à un empoisonnement ». Dans les détails, notre confrère explique que ces deux commis de l’État, conviés comme les autres membres de l’élite de cette région le 21 novembre dernier, « n’ont pas déféré à une réunion où tout avait été planifié ».

« Le fantôme vous salue ». C’est le titre qui barre la grande Une du quotidien Mutations, accompagné d’une photo du tout premier président camerounais, Ahmadou Ahidjo. Selon le constat que fait le journal, 31 ans après le décès de l’ancien chef de l’État du Cameroun, ses restes reposent toujours à Dakar au Sénégal. Les jeux et enjeux d’un éventuel retour d’Ahmadou Ahidjo au pays sont expliqués dans les colonnes du journal.

Dans une enquête exclusive proposée par EcoMatin de ce matin, l’on explique la volonté de l’État à vouloir nationaliser l’entreprise Neo Industry une usine de transformation de cacao. « Le gouvernement aurait déjà pris l’option de faire échec au projet de SCB Cameroun de prendre le contrôle de l’usine de Kekem », écrit EcoMatin. Il y a quelques jours, la Société commerciale de banque Cameroun (SCB), filiale locale du groupe bancaire marocain Attijariwafa Bank, publiait sur son site internet un avis d’appel d’offres pour le recrutement d’un expert en montage des usines. La prestation visait à démonter les équipements de cette entreprise située dans la région de l’Ouest du Cameroun.

Dans son traditionnel bilan annuel de l’activité gouvernemental, le journal L’avenir octroi les notes aux membres du gouvernement en fonction de leurs performances. Pour le compte de l’année 2020, le bulletin de notes de Célestine Ketcha Courtès affiche une moyenne de 4,5/20. En guise de justification, le journal soutient qu’elle a « plongé le ministère de l’Habitat et du Développement urbain en raison de son incompétence. Lorsqu’elle est arrivée à la tête du Minhdu, c’était tambours battants. Puis, elle s’est soudainement évanouie », peut-on lire. Le bilan de Célestine Ketcha Courtès tel que vu par L’Avenir est à lire en page 8.

Merci chers abonnés de votre confiance. A demain... !

 

Copyright (c) : Une édition réalisée par le journal en ligne Lebledparle.com

La revue de la presse camerounaise est éditée tous les matins par les journalistes du média Lebledparle.com et nous demandent un travail considérable. Nous demandons à tous les médias numériques et traditionnels ainsi que les pages administrées sur les réseaux sociaux qui nous copient d'être professionnels et de systématiquement citer leur source en mettant un lien vers notre site ou la mention ci-dessus chaque fois qu'ils reprennent notre article. Sans quoi nous nous trouverons dans l'obligation de faire valoir nos droits. Merci pour votre compréhension. 

Newsletter :
Déjà plus de 8000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Le Bled Parle à ne pas manquer !



Lebledparle uses cookies to improve your experience and optimize the functioning of the site. Targeted advertising content may also be presented to you. By continuing to browse, you certify that you accept the use of cookies. You can also accept these cookies by clicking on "Accept and continue". CONTACT US