Cameroun: La FECAFOOT s’excuse auprès de Clinton Njie

Le président du Comité de Normalisation de le Fecafoot a réagit 1 jour après la colère de Clinton Njie, qui se disait choqué par la démarche et par le contenu [de la lettre] de de Martin Etondè, le Secrétaire Général.

Clinton Njie - DR

Dans une lettre de la Fédé censée être privée, et qui s’est retrouvée sur la toile, l’instance faitière du foot par le biais de Martin Etondè, le Secrétaire Général, accusait Clinton Njié d’être arrivé en retard lors du rassemblement du match contre le Burkina, mais aussi d’avoir fait monter deux filles dans sa chambre d’hôtel.

«  Cette fuite de document administratif confidentiel, actuellement objet d’une enquête, est déplorable pour le préjudice qu’elle a causé à l’image de l’équipe nationale, de la FECAFOOT et du joueur concerné ou reste présumé innocent. »

« La Fecafoot regrette fortement cette situation et rappelle que les questions de discipline au sein de l’équipe nationale relèvent de son fonctionnement interne et ne visent qu’à préserver la sérénité au sein de la tanière »  Me Happy dans son communiqué qui date du 12 juillet 2018, un jour après le droit de réponse de Clinton Njie.

Le joueur de Marseille assurait que les accusations de la Fédération étaient fausses « J’ai partagé ce moment de stage avec Fai Collins comme Co chambrier. On s’est séparés de nos encadreurs à la fin de ce regroupent sans aucune connaissance ni interpellation pour un quelconque incident. J’espère fermement qu’il s’agit d’un malentendu ou d’une confusion. Je me soumets à  la discipline de clarification exigée. »

Newsletter :
Déjà plus de 8000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Le Bled Parle à ne pas manquer !