Bruno Bidjang présente ses excuses aux téléspectateurs de Vision4 à la suite du reportage vitriol sur le PCRN

Le 27 juillet 2021, la chaine de télévision privée Vision4 que dirige l’homme d’affaires Amougou Belinga à servi à son public, un « grand reportage » au sujet de l’altercation entre l’honorable Nourane Foster et les éléments de la police à Bafoussam. Ledit reportage signé du journaliste Raoul Christophore Mbia qui créé des polémiques a poussé le rédacteur en chef de la chaine à s’expliquer.

Bruno Bidjang (c) Droits réservés

Dans une publication dan les réseaux sociaux le 28 juillet 2021, Bruno Bidjang a tenté de donner une explication à cet élément : « Nous ne sommes pas un média qui a peur de prendre ses responsabilités ou d’assumer les conséquences de ses actes quand il le faut. Nous n’avons aucun problème particulier ni avec le PCRN, encore moins le Rdpc, le Sdf, l’UPC ou le MRC », rassure-t-il d’entrée de jeu.

Si certains y ont vu un règlement de compte au PCRN et ses militants, le journaliste se veut clair : « Nous n’avons aucun intérêt à ternir l’image d’un parti politique encore moins le PCRN que notre média a soutenu depuis l’entrée en politique de son leader. Dans le cadre de nos éditions de journaux, nous avons une rubrique (LE GRAND REPORTAGE) animée par un de nos éditorialistes. Ce dernier, selon l’actualité fait un commentaire sans langue de bois comme tout éditorialiste dans un média. Il peut donc arriver qu’il adopte un ton personnel et se montrer critique, à la différence des autres rédacteurs qui doivent appliquer les principes de neutralité et d'objectivité. Cela ne veut donc pas dire que nous avons un problème particulier avec un parti politique ».

Et de conclure : « Toutefois, si parfois nos éditoriaux heurtent la sensibilité de certains de nos téléspectateurs, nous nous ebidjan excusons, mais nous faisons tout simplement notre travail ».

Newsletter :
Déjà plus de 7000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Le Bled Parle à ne pas manquer !