Cameroun : La revue de presse de ce lundi 2 novembre 2020

Chers abonnés bonjour. La rédaction de Lebledparle.com se sent honorée de vous servir comme tous les jours, la revue des journaux parus en kiosque ce lundi 2 novembre 2020.  L’actualité ce matin sera dominée par les échos de la journée de deuil national célébrée il y a deux jours.

Des lecteurs en kiosque (c) Lebledparle.com

Ouvrons le bal par Cameroon Tribune qui consacre en grande Une, un hommage aux sept victimes disparues à Kumba le 24 octobre 2020 : « Deuil national : Kumba Forever ». En ses pages 2 et 3, le quotidien national bilingue revient sur la journée de deuil national célébrée le samedi 31 octobre 2020 avec une emphase sur « les échos des dix réions et aussi la suite des réactions de condamnation de la tuerie lâche ».

Relativement à ce même massacre des élèves à Kumba, L’Indépendant s’appesantit sur « Ceux qui profitent de la guerre » dans les régions anglophones en proie à une crise effroyable depuis quatre ans. Il s’intéresse aussi à l’art musical : « Sonacam : Bidoung Mkpat croque 20 millions », peut-on lire en pied de Une du journal qui dévoile en page 8, « Les dessous d’une bombe à retardement » à la Camwater.

Tandis que le trihebdomadaire Le Soir annonce à sa grande Une le compte rendu du deuil national, « Massacre à Kumba : le Mindef préside la mise en berne des drapeau », le Messager fait plut un zoom sur « Le cauchemar des déplacés du NOSO » à Bankim. Selon le journal de feu Pius Njawé, : « Contraintes de se contenter d’un seul repas tous les deux jours, ils peinent à trouver un logement décent », peut-on y lire.

En sa grande Une, le quotidien Mutations voit pour sa part « Le tiercé de mardi » au CVUC : « Qui de ces trois candidats sera élu demain à la tête du bureau exécutif des communes e villes du Cameroun ? », s’interroge le journal de Georges Alain Boyomo.

« Minepat : Un comité interministériel de maturation voit le jour », pointe à sa Une, le quotidien Émergence qui voit « Amamine Ousmane Mey à la manœuvre », peut-on lire en page 5 du journal.

Pour Le Zénith, « Insécurité à Yaoundé : le DGSN baisse la garde », titre le journal. Le journal Essingan quant à lui relève « Un scandale des essais cliniques contre l’hépatite C ». L’information à lire en page 2 du journal de Marie Robert Eloundou.

En éducation, « Youaye Mbogue/ Mayo Danai : l’école publique sous la pale depuis 32 ans », dénonce à sa Une le trihebdomadaire L’Œil du Sahel qui annonce : « Mamadou Mota, le premier vice-président du MRC, bientôt libéré ».

Leader Presse et Réalités Plus ont fait la part belle sur l’apport du groupe Nkah au Renouveau national.

Le journal Ecomatin décèle par contre « Les incohérences stratégiques du gouvernement » au sujet des taxes sur les téléphones et tablettes.

Au sujet de drame de Kumba, le quotidien Le Jour met en avant « Le ras-le-bol des enseignants », peut-on à la Une du journal d’Haman Mana.

Selon le journal L’Economie, : « Balance commerciale : le Cameroun à la recherche du marché européen », titre-t-il à sa Une.

Chers internautes, c’est ici que s’achève notre revue de ce jour. La suite se trouve en kiosque en vous offrant le journal en entier à la somme de 400F CFA.

Newsletter :
Déjà plus de 6000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Le Bled Parle à ne pas manquer !



Abonnement Newsletter