Albertine Bitjaga réagit à son licenciement de Vision 4

La journaliste, en plus de confirmer son départ des effectifs du personnel du groupe l’Anecdote, renseigne que son licenciement est une volonté personnelle liée à son état de santé instable depuis peu.

Albertine Bitjaga (c) Droits réservés

Dans un message relayé sur les réseaux sociaux dans la soirée du 17 septembre 2020, date de la publication de la décision de Jean-Pierre Amougou Belinga, la journaliste Albertine Bitjaga écrit : « Je reçois beaucoup de messages à l’instant pour vérifier une info. Oui je ne fais plus partie des effectifs de Vision 4, même si je pensais l’annoncer plus élégamment ».

Dans le prolongement de sa pensée, elle informe que contrairement à l’opinion populaire, son départ ne peut être considéré comme un licenciement : « mais non, ce n’est pas un licenciement puisque j’ai décidé moi-même de prendre du repos. Ceux qui me sont proches savent que j’ai traversé un coup dur côté santé il y a peu et pour une chaîne qui relance je ne pouvais pas être au top. Maintenant connaissant la générosité légendaire de mon désormais ex-patron je suppose que me mettre dans la liste des licenciés ça peut changer beaucoup de chose en termes de droits sociaux... NB : je communique je ne me justifie pas » a-t-elle expliqué.

Notons que dans une décision signée le 17 septembre 2020, Jean-Pierre Amougou Belinga a mis à la porte, une quarantaine de ses employés pour des raisons non encore justifiées. Dans ces congédiements, ont remarque les noms comme celui de Parfait Ayissi qui était jusqu’alors directeur général de Vision4.

Newsletter :
Déjà plus de 6000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Le Bled Parle à ne pas manquer !



Abonnement Newsletter