Cameroun : Revue de ce jeudi 16 juillet 2020

Chers abonnés bonjour ! C’est un plaisir renouvelé de vous savoir nombreux et fidèles à déguster la revue de presse quotidienne que vous propose Lebledparle.com. Elle est dominée ce jeudi 16 juillet 2020 par le départ du Cameroun, de l’ambassadeur des Etats-Unis Peter Henry Barlerin.

Lebledparle.com (c) 

Ouvrons notre revue de presse par Le messager qui relativement au départ du Cameroun de Peter Henry Barlerin ce 16 juillet, pointe à sa Une, « Biya, Kamto, Ago, Noso, alternance… : Les confidences de Peter Henri Barlerin ». Le journal de feu Pius Njawé indique en page 6 et 7 qu’« arrivé en fin de séjour, l’ambassadeur des Etats-Unis, dans entretien exclusif, passe au scanner trois années en terre camerounaise et ses rapports avec le pourvoir de Yaoundé ».

Pour Mutations, « Peter Henry Barlerin : Bad Boy s’en va », tire-t-il à sa Une. Pour le journal de Georges Alain Boyomo, « Long de trois ans, le séjour de l’ambassadeur des Etats-Unis au Cameroun a été marqué par des crispations qui légué des bons points de la coopération au second plan et surtout entache de suspicion la relation entre les deux pays », lit-on en petite Une. Egalement, le journal ne passe pas outre l’actualité de la Fécakaraté : « Fédération de Karaté : Le scandale des mœurs », grogne le journal en pied de Une non sans faire mention de la grève des enseignants du Minedub :« Services du PM : Des enseignants manifestent », rappelle le quotidien.

La République presse voit plutôt au départ de PHB, un soulagement pour le Cameroun : « Le Cameroun débarrassée de Peter Henry Balerin : L’échappée belle », se réjouit le quotidien à sa Une. Le journal revient aussi sur le récente point de presse entre le Mincom et le Minpostel : « Désinformation, lynchage des personnalités dans les réseaux sociaux : Le glas des dérives », peut-on lire en commentaire.

Détective renchérit : « Fake News, cybercriminalité : Le gouvernement hausse le ton », revient sur cette actualité, le journal d’informations générales.

EcoMatin s’intéresse plutôt à l’affaire Eneo : « Business : Comment Eneo floue ses fournisseurs », pointe à sa Une le journal qui révèles également « Les incitations annoncées par Paul Biya ».

Panels hebdo fait un tour à l’enseignement supérieur et fait remarquer à sa Une : « Ecole de polytechnique de Yaoundé : Le nouveau visage ». A lire aussi en pages 10 et 11, « Des travaux d’Hercule pour plus d’énergie et d’eau » entamés par le MINEE Gaston Eloundou Essomba.

Par l’entremise de Réalités Plus, les forces vives de Tonga réclament : « Forces vives de Tonga à Paul Biya, même un secrétaire d’Etat donnez-nous », titre à sa Une le journal de Paul Gouaré Kindi, lequel révèle : « Université de Yaoundé1, rien e va ! », s’exclame Réalités Plus. Selon le journal : « Les chefs des écoles sont très fâchés. Ils se plaignent du recteur Sosso qui a signé une circulaire qui bloque leur ligne budgétaire… »

La Primeur de L’info Plus quant à lui fait la part belle au remaniement ministériel qui planerait dans les airs : « Odeur d’un remaniement ministériel : Voici les probables sortants du gouvernement Dion », annonce l’hebdomadaire non sans lister une série de raisons.

« Cemac : Le Cameroun, mauvais élève en matière de protection de la biodiversité », décrit à sa Une L’Economie qui indique que « selon le classement de l’indice de performance environnementale(IPE) 2020, le pays n’a pas une position enviable au sein de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale », information à lire en page 2 du journal.

Le Financier d’Afrique pour sa part porte haut les plaintes des consommateurs : « Inflation : La hausse des prix de la tôle inquiète les consommateurs », lit-on à la Une du journal.

Cameroun Tribune se félicite plutôt de la nature des relations entre le Cameroun et la Belgique, dont l’ambassadeur est aussi arrivé en fin de séjour : « Coopération Cameroun-Belgique : Tout baigne », rassure le quotidien national bilingue de Marie Claire Nnana.

Signatures voit plutôt aux « Logements sociaux, la grande illusion », pointe à sa Une, le journal de Pierre Lebong Elanga.

Le trihebdomadaire Le Soir dit « Stop à la braderie des société d’Etat ». Selon l’information contenue en grande Une du journal d’Armand Mbianda, « Un Libanais chassé du Sénégal veut racheter la Sodecoton » parce que, informe Le Soir, « vendredi dernier, le ministre d’Etat, secrétaire général de la présidence de la République Ferdinand Ngoh Ngoh s’est entretenu, au nom du président de la République, avec Monsieur Abbas Jaber, président directeur général du Advens-Geocoton », peut-on lire en commentaire.

Chers abonnés, nous sommes parvenus au terme de notre livraison du jour. Lebleparle.com vous souhaite une bonne journée dans le respect scrupuleux des mesures barrières de lutte contre le coronavirus.

Newsletter :
Déjà plus de 6000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Le Bled Parle à ne pas manquer !