Cameroun : La revue de presse de ce vendredi 17 avril 2020

Abonnés de la revue de presse bonjour, et bienvenus à votre rendez-vous quotidien. Comme tous les matins, visitons ensemble, l’essentiel de l’information parue en kiosque au Cameroun.

Quelques Unes parues en kiosque ce matin

La presse camerounaise ce matin s’est beaucoup intéressée à la réapparition publique du chef de l’État, quelque 37 jours après sa « disparition ». Paul Biya a reçu le 16 avril, Christoph Gilhou, Ambassadeur de France au Cameroun.

Cameroon Tribune en kiosque ce matin nous apprend que l’audience entre les deux hommes était principalement axée sur la lutte contre le coronavirus au Cameroun.

Selon le trihebdomadaire Essingan, c’est dans la continuité de son offensive contre le coronavirus que Paul Biya a reçu hier au palais de l’Unité, l’ambassadeur de France au Cameroun. « Une apparition sereine qui coupe court, les agitations de certains », relève le journal de Marie-Robert Eloundou.

Le Messager de feu Pius Njawé voit en cette apparition de Paul Biya, une « envie soudaine de gouverner ». « Poussé à ses derniers retranchements et mis sous pression d’une constatation d’une éventuelle vacance à la magistrature suprême, le chef de l’État apparait tel un fantôme au palais d’Etoudi », argumente Le Messager.

Repères indique que par cette sortie, Paul Biya a désillusionné Maurice Kamto, qui aurait saisi le Conseil constitutionnel pour constater la vacance du chef de l’État.

Mutations célèbre plutôt la « résurrection » du patron du Renouveau ce matin. Le quotidien de la rue de l’aéroport par des rumeurs qui ont fleuris sur les réseaux sociaux annonçant pour mort, le président de la République, pour aboutir à son audience accordée à l’ambassadeur de France au Cameroun au palais de l’Unité ; soit 37 jours après sa dernière apparition publique.

Le Jour en kiosque ce vendredi donne la parole au Dr Pascal Owona qui s’explique sur la production des masques, leurs disponibilités, les coûts, et donne dans la foulée, quelques conseils pratiques concernant les mesures barrières contre le Covid-19.

Cameroon Insider parle de la reconstruction des régions du Nord-ouest et du Sud-ouest Cameroun. Paul Tassong le ministre délégué auprès du ministre de l’Économie, de la Planification et de l’Aménagement du Territoire, récemment nommé Coordonnateur du plan de reconstruction de ces deux régions donne dans les colonnes du journal, quelques éléments phares qui vont guider cette initiative gouvernementale.

Le magazine Défis Actuels de François Bambou revient sur le décret du chef de l’État portant commutation et remise de peine de certains détenus signé le 15 avril dernier. Notre confrère nous apprend que c’est une résolution qui va permettre à coup sûr, à plusieurs de recouvrer leur liberté.

Et c’est en toute liberté que nous vous quittons ce matin. Chers abonnés merci de nous avoir renouvelé votre confiance durant toute cette semaine. On se donne rendez-vous lundi pour une autre aventure. Bon week-end… !

Copyright (c) : Une édition réalisée par le journal en ligne Lebledparle.com

La revue de la presse camerounaise est éditée tous les matins par les journalistes du média Lebledparle.com et nous demandent un travail considérable. Nous demandons à tous les médias numériques et traditionnels ainsi que les pages administrées sur les réseaux sociaux qui nous copient d'être professionnels et de systématiquement citer leur source en mettant un lien vers notre site ou la mention ci-dessus chaque fois qu'ils reprennent notre article. Sans quoi nous nous trouverons dans l'obligation de faire valoir nos droits. Merci pour votre compréhension. 

Newsletter :
Déjà plus de 6000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Le Bled Parle à ne pas manquer !



Abonnement Newsletter

We use cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site web. Certains d’entre eux sont essentiels au fonctionnement du site et d’autres nous aident à améliorer ce site et l’expérience utilisateur (cookies traceurs). Vous pouvez décider vous-même si vous autorisez ou non ces cookies. Merci de noter que, si vous les rejetez, vous risquez de ne pas pouvoir utiliser l’ensemble des fonctionnalités du site.

Ok