Societe / 9238 Vue(s)

Brice Nitcheu raconte la scène avec la voix enjouée de ceux qui sont persuadés d’avoir accompli un acte de bravoure. Parti de Londres où il réside, l’homme a retrouvé à Genève, le dimanche 15 mars, deux de ses « camarades » du Collectif des organisations démocratiques de la diaspora (Code) — des activistes camerounais installés à l’étranger qui réclament l’alternance dans leur pays.

L’objectif est de faire du grabuge devant le luxueux hôtel Intercontinental, où séjourne Paul Biya depuis début mars. Le petit groupe a crié des slogans hostiles au président camerounais avant d’être dispersé par des forces de sécurité. Rien n’indique qu’ils aient troublé qui que ce soit mais ils estiment que leur but est atteint : la vidéo de la scène sera diffusée sur les réseaux sociaux.

Avec le monde.fr

Ajouter vos commentaires

Videos similaires

Lebledparle uses cookies to improve your experience and optimize the functioning of the site. Targeted advertising content may also be presented to you. By continuing to browse, you certify that you accept the use of cookies. You can also accept these cookies by clicking on "Accept and continue". CONTACT US