Societe / 16990 Vue(s)

Dans un entretien télévisé, le président du Nigeria Goodluck Jonathan répond aux questions pressantes des journalistes. Principale confession du président : nul ne sait où se trouvent les 200 jeunes filles enlevées dans le nord du pays. 20 jours après leur enlèvement par la secte islamiste Boko Haram, aucun contact ne semble avoir été établi.

Ajouter vos commentaires

Videos similaires

Lebledparle uses cookies to improve your experience and optimize the functioning of the site. Targeted advertising content may also be presented to you. By continuing to browse, you certify that you accept the use of cookies. You can also accept these cookies by clicking on "Accept and continue". CONTACT US