Tribune : La différence entre un peuple épris de justice et de liberté et un peuple soumis et complice de son asservissement

Joseph Emmanuel Ateba, secrétaire national à la communication du Mouvement pour la renaissance du Cameroun MRC a commis une tribune dans laquelle il donne sa position sur les évènements socio-politiques au Sénégal. Le militant du MRC fait la différence entre le peuple camerounais et le peuple sénégalais.

 

Joseph Emmanuel Ateba, Cadre du MRC, SENACOM - DR

« Les derniers événements au Sénégal en sont la parfaite illustration.

Tout est parti de la mobilisation des militants d'un parti pour apporter leur soutien à leur leader ayant des démêlés avec la justice. Mais, il a fallu qu'il y ait la répression du gouvernement pour que l'ensemble de la classe politique et de la société civile spontanément s'indigne de manière collective et dénonce les abus sans qu'il y ait eu une quelconque concertation et sans que SONKO et ses partisans aient eu besoin d'appeler au secours.

Au Cameroun, quand un groupe social, un parti politique ou toute organisation manifeste quoi que ce soit et qu'il est victime de la violence du gouvernement, on entend: " ils ont déjà vu quoi? Ils vont lire l'heure, on les a même raté, Biya est même gentil" etc... Et pourtant la solidarité est la mesure barrière la plus efficace face à toute épreuve.

C'est ici que cette interrogation du Pr Maurice KAMTO trouve tout son sens " Jai l'impression que, pour des raisons difficiles à expliquer, nous avons un problème avec notre capacité d'indignation collective: notre aptitude à nous lever ensemble entre citoyens d'une même nation pour dire non à  l'inacceptable" ».

Joseph Emmanuel Ateba, Cadre du MRC, SENACOM

 

Newsletter :
Déjà plus de 7000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Le Bled Parle à ne pas manquer !