[Tribune] C’est le moment de se lancer en politique, la scène est vide!

Le cinéaste engagé Jean-Pierre Bekolo a envoyé à notre rédaction sa réflexion sur l’engagement politique au Cameroun. L’homme de culture pense que la scène politique est vide et que c’est le moment de se lancer en politique.

Jean-Pierre Bekolo Obama - DR

Voici venu le moment de faire la politique. Au moment où les camerounais tombent, où sont ceux qui pensent que faire la politique c’est mentir? La mort ne ment pas.  Maintenant que les camerounais crient de douleur où sont passés ceux qu’on appelle les hommes politiques? A l'heure où la recherche scientifique bat son plein pour arrêter la maladie, ceux qu’on a pris l’habitude d’acclamer dans nos villages ont disparu. Où sont ces hommes ressources, ces élites du décret présidentiel qui ont pris l’habitude de parader dans les grosses voitures devant les “populations” démunies et de se faire admirer par cette foule de gueux misérables spoliés? Une élite qui vous explique que “on le laisse pas ces choses” parce que “le pouvoir est bien!” La scène politique est déserte. Que s’est-il passé? Ces hommes politiques qui ne sont en fait que des “administratifs”  qu’on voit aller faire campagne au village afin que Paul Biya les confirme ou les mette à la place d'un frère du village qui commence à trop monter et qu’ils doivent neutraliser n’existent plus. Devant le mensonge qui est devenu la définition même de la politique dans ce pays, une vérité est passée par là et on n’a plus personne. Ceux-là qui nous analysaient les silences “présidentiels” pourraient peut-être nous éclairer le sur le “vide politique”.  Devant la vérité le mensonge s’éclipse. Cette vérité c’est d’abord la vérité de la science. Car cette maladie qui terrasse l’humanité est avant tout une affaire de science. Tout comme la gestion d’un pays est une affaire de science. Le silence et l’absence des politiques s’explique, ils ne connaissent pas la science. C’est le vaudou qui a été leur moteur. Car l’acte de nomination lui-même est un acte magique. Votre nom sort au journal de 17h et c’est parti! Et comme votre nom ne sort pas sur une base scientifique de votre technicité, savoir-faire, contribution… dans une vision structurée d’une gestion rationnelle et logique d’un pays, il devient habituel pour cette foule d’”hommes politiques” qui attend les nominations  d’amener le nom de Paul Biya chez le marabout qui va demander sa photo d’il y a 38 ans pour le cuisiner! Le corona est venu faire mentir les menteurs et les marabouts. La magie ne gère pas le pays, elle gère la chaise. Voila pourquoi le nouveau ministre doit impérativement désinfecter les bureaux  non pas contre un virus comme le corona mais contre les pratiques vaudou de l’ancien ministre qu’il remplace et qui était assis sur cette chaise avant! Voilà quasiment une année que le corona fait des ravages dans le monde, ici à part de nous dire qu'il faut se laver les mains,  zero démarche scientifique rationnelle de "la hiérarchie" dont on attend toujours les instructions. Imaginez un seul instant que c’est la chaise de celui qui les a mis en poste qui était menacée... et par ricochet, leur propre chaise… c’est la mobilisation que tu veux voir? Si cette pandémie a fait une chose, c’est qu’elle a fait déserter de la scène politique ces hommes politiques menteurs qui ne gèrent pas le pays mais plutôt leur chaise dans un esprit magique. Un boulevard s’ouvre pour une nouvelle génération d’hommes politiques animés par la vérité et l’esprit scientifique, lancez-vous en politique et faites ce que la politique doit faire, s’occuper des gens et sauver des vies!

Newsletter :
Déjà plus de 7000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Le Bled Parle à ne pas manquer !