Appel au départ de Paul Biya : Pierre Mila Assouté adresse un message à l’Armée camerounaise

Dans une publication sur Facebook, le mercredi 16 septembre 2020, l’exilé politique prend le contre-pied de ceux qui invitent l’armée à se ranger du côté des marcheurs du 22 septembre prochain. « N’hésitez pas à renvoyer chez eux tous individus qui sort pour se mettre en situation insurrectionnelle et la paix au NoSo passe par le nettoyage sans faiblesse les 2 régions anglophones de tous les coupeurs de têtes sans autre forme de procédure, sauf s’ils se rendent et rendent leurs armes », propose le président de RDMC.

Pierre Mila Assouté - capture photo

Lebledparle.com vous propose l’intégralité de la tribune.

Mon message réplique aux Officiers Supérieurs, aux Officiers et Soldats de l’Armée de Défense du Cameroun.

J’ai lu une lettre de compatriotes qui s’adressent à vous, parce qu’ils entendent lancer l’insurrection le 22 septembre 2020.

Je sais que vous y répondrez à votre façon. Mais en tant que patriote, souverainiste je me suis senti concerné et je me prononce sur cette demande à vous adresser par les intéressés.

Il s’agit de gens qui vous qualifient depuis un certain temps qui perdure, usant d’une acrimonie violente et d’un mépris incroyable à notre Nation de <<milice Bulu>>. Ils parlent comme cela de Vous, une Institution d’élite, notre Armée de défense nationale.

Je salue incliné le Métier d’Armes que vous exercez avec bravoure, honneur et fidélité, sacrifice suprême, sous la Très Haute Autorité suprême du chef des armées de notre pays. SE M. Paul BIYA, Président de la République.

Des Camerounais soit disant de <<la vraie opposition>> comme ils s’autogratifient exclusifs eux-mêmes, vous écrivent. Eux, qui en appellent ouvertement aux forces étrangères d’intervenir au Cameroun donc de venir bombarder notre pays, non sans vous accuser de commettre le génocide au front des combats qui vous sont imposés au NO et SO, où les bandes armées vous assassinent lâchement, vous décapitent, femmes et jeunes, violent des filles et des femmes, raquettent les populations, mutilent, ensevelissent vivants les jeunes femmes... Dans tous les médias du monde, ces gens qui retrouvent la mémoire et veulent devenir chef des armées de mon pays, ne ratent pas une seule occasion pour cracher leurs vomissures sur la grande muette nationale qui défend notre nation et leur assure la vie en offrant la leur au sacrifice suprême.

Ils vous écrivent aujourd'hui et osent vous appeler <<frères et sœurs qui ont choisi le métier d’armes>> parce que leur rancune est tenace pour renverser dans la rue un homme que le peuple a élu il y a 2 ans. Ils veulent un raccourci pour accéder au sommet de l’Etat, et s’octroyer de force un pouvoir suprême qu’ils n’arrivent pas à avoir même dans un conseil municipal de chez eux.

Le Cameroun à des officiers supérieurs, des officiers et des soldats  les mieux formés intellectuellement et stratégiquement en Afrique.  Vos diverses prises de parole en public et vos talents de guerriers professionnels le démontrent largement comparativement à de nombreux pays.

Le Cameroun à une avance irréfutable au mètre carré du nombre des intellectuels dans le civil et l’armée sur le Continent.

Notre pays a donc pour ces raisons, célébré notre maturité civile et militaire au Cameroun. Il a une culture d’Etat et son organisation civile et militaire au-dessus de la moyenne générale.

IL est vrai que parmi nos intellectuels, civils, il y en a dont la tête est pleine mais ce qui les différencie dans la pratique politique du retard des singes et la grimace  sur l’arbre, ce sont les costumes qu’ils revêtent assorties de belles lunettes d’intello.

Comment pouvez-vous recevoir et lire des lettres des gens, antipatriotes, qui accusent sans retenue aucune l’armée de leur pays, au même titre que des ONG étrangères, en symphonie, de commettre les crimes contre l’humanité, des gens qui demandent que vous soyez traduits devant la CPI pour crimes de masse ?

Ils se rappellent  soudain que vous n’êtes pas encore bombardés ni traduits à la CPI et brusquement vous vénèrent et vous gratifient de fraternité.

En Corée du Nord ça se serait passé autrement. Aucun Français n’appellera l’Amérique d’intervenir en France.

- C’est grâce à l’armée de défense nationale, que Boko Haram, ne les a pourtant pas retrouvés à Yaoundé et Douala dans leurs maisons, en descendant de l’Extreme Nord.

- C’est grâce à vous notre Armée que, Bakassi, tant convoitée, n’est pas devenue une partie du territoire du Nigeria.

- C’est grâce à vous que, le maquis démarré sous un autre contexte et récupéré par des grands criminels dont on voit les œuvres au NoSo, qu’ils veulent relancer à pris fin au Cameroun.

- C’est grâce à vous que, ceux qui ont livré la partie ouest du Cameroun au Chaos, des régions anglophones vendue à Kilimanjaro est encore inviolable.

Nous n’avons pas à succomber aux tentations de renversement des régimes observés dans les pays de civilisation et éducation intellectuelle d’un autre type...

Le Cameroun doit rester l’exemple et leader de son avancée intellectuelle et éducative.

Il doit rester le miroir de la lumière sur les ténèbres.

S’il y a un ou des Camerounais qui veulent le pouvoir d’Etat au sommet qu’ils gagnent les élections.

S’ils veulent un coup d’Etat qu’ils achètent les armes et viennent vous affronter. Nulle fraction d’individus ne doit vous instrumentaliser. Protégez la République est votre devoir.

Le Peuple n’est pas un outil de guerre de pouvoir dans la rue.

Les millions des Américains sont descendus récemment dans la rue ils n’ont pas chassé Donald Trump, leur Président.

Les millions de <<gilets jaunes>> sont descendus dans la rue en France, ils n’ont pas chassé Emmanuel Macron, leur Président.

Un type qui appelle une partie des Camerounais dans la rue après avoir été battu aux élections, pour l’aider à devenir Chef d’Etat sans élection, de force, sa place est partout sauf au palais de l’Unité.

Démontrons au monde et à ceux qui les manipulent parce que leur stratégie est rivée sur les moyens de s’approprier les ressources de notre pays que nous n’imitons aucun pays. Au Cameroun nous décidons nous-mêmes.

Je suis en exil certes. Mais patriote dans l’âme soucieux du Cameroun et du peuple Mbo dont j’ai la charge traditionnelle, je ne prends pas et ne prendrais pas, la main de ceux qui veulent créer le chaos au Cameroun pour un fauteuil de Chef d’Etat sur des cadavres.

Il faut qu’ils nous trouvent, le peuple et vous, Armées, face à eux et leurs complices externes.

Le Cameroun ne sera pas déstabilisé si vous ne prêtez pas le flanc.

Paul Biya partira, il vivra chez nous, chez lui, comme chez eux dans les pays occidentaux et ailleurs, leurs anciens présidents vivent  parmi eux.

Il n’y aura pas plus de coupeurs de têtes dans notre pays. Ne laissez, pas ouvrir cette boîte de pandore.

Je sais que le Cameroun a toujours compté sur vos sacrifices. Il peut compter encore plus aujourd'hui sur vous.

N’hésitez pas à renvoyer chez eux tous individus qui sort pour se mettre en situation insurrectionnelle et la paix au NoSo passe par le nettoyage sans faiblesse les 2 régions anglophones de tous les coupeurs de têtes sans autre forme de procédure, sauf s’ils se rendent et rendent leurs armes.

Pr Pierre Mila Assoute

Président du RDMC.

 

Newsletter :
Déjà plus de 6000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Le Bled Parle à ne pas manquer !



abonnement gratuit lebledparleX

Abonnement Newsletter