Accession de Paul Biya au pouvoir : Un ex-militant du RDPC écrit à ses anciens camarades

Ce mercredi 6 novembre 2019, se célèbre la 37ème année de l’accession au pouvoir de Paul Biya. Pierre Mila Assouté, Président National du RDMC a adressé une lettre ouverte à ses anciens et ex-camarades du parti au pouvoir. Dans cette lettre, il n’est pas du tout tendre envers ces camarades de parti. « Mes chers Ex camarades. Je vous le dis, vous ne fêtez pas aujourd'hui. Vous faites semblant de fêter. Tout s’écroule sous vos pieds », écrit-il. Lebledparle.com vous propose l’intégralité de la lettre.

Mila Assouté - capture photo

A mes anciens et ex-camarades du Rdpc.

Je vous souhaite un joyeux anniversaire pour le jour où le Président Biya a accédé au pouvoir dans une espérance de <<renouveau>> sous la seule volonté d’un homme : Ahmadou Ahidjo.

Cet Homme, El Aj Ahmadou Ahidjo, était un Peulh, musulman, de très fière allure... Son épouse la première dame de son illustre prédécesseur, croupit à Dakar et vit de fidélité d’amitiés, sans passeport du pays où elle a été première dame, son pays...

Nul ne peut le nier, ses œuvres le défendent, Mr. Ahidjo aimait le Cameroun du nouvel Etat indépendant qu’il s’est employé à bâtir, avec la force de poignets de ses habitants, bien sûr avec à ses côtés les: Akassou Jean, Charles Assale, Tobie Kuoh, Ayissi Mvodo, Charles Onana Awana, Vroumsia Tchinai, Sengat Kuoh, Julienne et jean Keutcha, Paul Dongtsop, Moussa Yaya Sarkifada, Egbe Tabi, Yang Philemon, Njoya Arouna, Paul Fokam Kamga, Marigoh Mboua, Delphine Tsanga, John Ngu Foncha, Muna Tandeng, Sam Mofor, Endeley, chief Mukete, Samuel Eboua, Samuel Kame, Andze Tsoungui, Enok Kwayeb, Andre Fouda, Mayi Matip Theodore, Samnick Ekedi, Bello Bouba Maigari, Sadou Daoudou, Philemon Beb Adon. Happy Tina Gabriel, Bwelle Guillaume, Awunti chungwain, Biya Paul... Pour ne citer que peu d’entre eux...

Cet Homme avait créé l’UC devenu l’ UNC redevenu le RDPC qui pourrait redevenir autre chose bientôt...

Vous tous, nous tous, RDPC, UNDP, ADD, SDF, UDC, RDMC, MRC.., et même une partie de l’ UPC, notre histoire est du même héritage.

Le Président Ahidjo est parti dans la vie éternelle. Ses restes INOFFENSIFS, reposent à Dakar, dans l’indifférence totale. Il a servi le Cameroun comme vous revendiquez le servir aujourd’hui, avec une certaine idée haute de patriotisme fidèle et de sa fonction.

Votre fête d’aujourd'hui traine donc ce boulet de ses restes à Dakar. Il y a comme une odeur pestilentielle dans la salle de votre fête sur vos vêtements issus des cendres du Parti de El Aj Ahmadou Ahidjo.

La présence de la fille de Ahmadou Ahidjo à la fête d’aujourd’hui ne suffit pas pour diluer la longueur d’une rancœur tenace de votre part qui subsiste, même après votre grand dialogue national... Non ayez une dimension humaine avant que l’on ne vous le rappelle.

Le Cameroun ne peut pas construire son histoire passée, présente et future, hélas, sans l’histoire de Ahmadou Ahidjo, à moins de vivre dans le déni...

J’étais à Bamenda avec vous le 24 mars 1985. J’habitais dans le flambant neuf Hotel Ayaba avec les Joseph Owona, Mbella Mbappe, Abondo Jérôme, Jean Nkuete, Bernard Muna.... pour citer les moins âgés de l’époque.

Il y avait aussi des jeunes journalistes : Eric Chinje, Charles Ndongo, Denise Epote...

Vous voyez bien que j’ai été avec vous à la mutation de l’UNC vers le RDPC dans un moment historique de coup d’Etat manqué attribué à Ahidjo.

J’ai fêté moi aussi, dans le silence qui rumine la honte, mais encore vivant et plein de vigueur, mes 15 années d’exil en France au mois de septembre 2019.

Pourquoi l’exil ? Parce que simplement j’avais osé futuriste vous avertir bruyamment des dérives graves qui sont les vôtres dans la gestion de l’Etat et même du Rdpc.. . Parce que aussi et surtout j’avais osé démissionner et me porter candidat à la Présidence de la République...

Deux fois vous avez fièrement bloqué ma candidature à la présidentielle et paralysé mon aggiornamento au sein même du Rdpc...

J’ai créé le RDMC que vous ne souhaitez même pas voir en peinture...

De tous les noms qui précèdent et qui ont bâti ce pays aux côtés de Ahidjo, combien sont survivants ?

Pourquoi donc faites-vous cela avec persistance à Ahmadou Ahidjo, puisque l’évidence est que bientôt c’est le tour aux autres ?

Mes chers Ex camarades. Je vous le dis, vous ne fêtez pas aujourd'hui. Vous faites semblant de fêter. Tout s’écroule sous vos pieds.

Vous buvez aujourd’hui du champagne sans doute sur les ruines d’un pays déchiré où on décapite comme personne avant ne l’a fait au monde... Florence Ayafor, devenue symbole immortel de l’Unité, a subi une barbarie d’une bestialité insoutenable, impuissante sous les coups de machette sur son cou et derrière sa nuque pour lui ôter la tête du reste du corps après l’avoir violée et traînée sur sol rocailleux, parce qu’elle arborait les couleurs [ Vert Rouge et Jaune] de son pays réunifié, le Cameroun, alors qu’elle est anglophone qui aurait ou se réclamer ambazonnienne et vivre sans que vous ne soyez en mesure de produire ces petits barbares devant une justice.

Sans que vous ne décrétiez un deuil national avec drapeau en berne, cette Martyre de l'unité est partie en jetant ses impuissants bras lorsque la machette sans pitié sur son cou a laissé jaillir un torrent de sang de l’Unité...

-Donnez à Ahmadou Ahidjo des obsèques nationales.

-Donnez à Ayafor des obsèques officielles.

Donnez une suite rapide à la sécurité des anglophones dont l’attachement à la patrie est évident malgré les barbaries inacceptables qui y sévissent.

Libérez Mancho Bibixy et liberez Felix Ngalim. Ils peuvent travailler au retour à la paix.

Je voulais vous dire bonne fête. Mais alors vous fêtez quelles réussites ?

Pendant combien de temps encore comptez-vous nous garder en exil pour donc réussir ?

J’ai arrêté de jouer à votre jeu de me porter candidat à une présidentielle. Mais je n’ai pas arrêté comme vous lisez ici de jouer mon jeu à moi : celui de l’Amour pour mon pays.

Bonne fête quand même.

Prof. Pierre Mila Assouté

Président National du RDMC.

Newsletter :
Déjà plus de 8000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Le Bled Parle à ne pas manquer !



abonnement gratuit lebledparleX