Boris Bertolt clash Patrice Nganang : « tu n’es rien »

Décidément le courant ne passe plus entre le journaliste et activiste politique Boris Bertolt et l’autre activiste et professeur de littérature Patrice Nganang. Après la querelle sur la chaine en ligne Génération Change TV, Boris Bertolt monte au créneau et traite Nganang de vaut rien, de malade et l’accuse de vouloir plomber la résistance pacifique nationale lancée par le MRC. Lebledparle.com, vous propose l’intégralité de la sortie de Boris Bertolt à propos de Nganang.

Boris Bertolt et Patrice Nganang - Mtg

Patrice Nganang tu es malade...et tu dois te faire soigner !!!

A un moment il faut arrêter. Tout le monde n’a pas ta socialisation. N’a pas connu la violence sociale, mentale et physique. N’utilise pas tes malheurs pour plomber et nuire à la résistance.

Je ne parle pas parce que quand on fait ce que je fais et quand on a ma trajectoire on ne parle pas. Même lorsqu’un psychopathe comme toi ment on ne parle pas. La valeur d’un homme se juge par sa discrétion.

Permet moi de te dire que devant moi tu n’es rien. Absolument rien du tout. Quand tu avais mon âge tu cherchais les papiers en Europe et aux États-Unis pour avoir ta sécurité. Tu pensais à ta carrière et non aux camerounais qui étaient déjà en dictature. Moi .... Je n’en parle pas. Renseigne-toi.

Et déjà ton ingratitude était légendaire puisque tu t’en es pris comme d’habitude à l’écrivain congolais Alain Mabanckou qui t’avait pourtant trouvé un emploi afin que tu arrêtes de le harceler pour avoir un peu d’argent. Ta vie, elle est à ton image aujourd’hui. Je peux en parler mais elle est malheureuse comme toi.

Regarde ta vie devant un miroir et regarde ma trajectoire. Tu n’es rien c’est pourquoi je n’ai pas l’habitude de répondre à tes saillies régulières. En fait tu n’es pas ma cible. C’est tout.

Je ne fais pas le jeu de Biya. Tu as toujours besoin qu’on parle de toi pour exister. Pauvre de toilette. Quelle souffrance mon Dieu. Je te méprise mon Cher.

Utiliser le mensonge pour parler de morale. Tu es atteint d’un mental disorder. Pauvre type !

BORIS BERTOLT

Newsletter :
Déjà plus de 6000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Le Bled Parle à ne pas manquer !



abonnement gratuit lebledparleX

Abonnement Newsletter