Côte d’Ivoire : Laurent Gbagbo sort de sa réserve et prédit une catastrophe

Très préoccupé par la situation sociopolitique en cours dans son pays, le « woudy de Mama », brise le silence après plusieurs années de mutisme.   

Laurent Gbagbo (c) droits reservés

« J’ai décidé de m’exprimer pour donner ma direction » : déclare l’ancien président dans un entretien exclusif accordé à une chaine de télévision française à quelques jours de la date de l’élection présidentielle en Côte d’Ivoire.    

Dans des phrases très expressives, Laurent Gbagbo tel un prophète a tiré la sonnette d’alarme à l’endroit de tous les politiciens ivoiriens : « Ce qui nous attend, c'est la catastrophe et c'est pourquoi je parle. Pour qu'on sache que j'ai parlé. Pour qu'on sache que je ne suis pas d'accord pour aller pieds et poings liés à la catastrophe. Pour qu'on sache que je dis qu'il y avait autre chose à faire. Il faut discuter ».        

Sans détour sur la question du 3ème mandat de son successeur,  le « Woudy de Mama» dira : «Étant clairement, sans ambages opposé au 3è mandat et sans ambages dans l’opposition à ce 3è mandat, je dis, vu mon expérience, qu’il faut négocier ».        

En quelques minutes d’échange, Laurent Gbagbo a à sa manière recentré le débat sur l’annulation du scrutin du 31 octobre 2020, pour le salut du peuple ivoirien.      

Lebledparle.com Côte d’Ivoire vous propose de vivre cet entretien :