L’ancien international brésilien Robinho écope de 9 ans de prison pour viol

Encore en liberté, Robinho purgera sa peine dans pays d’origine, le Brésil.

 Robinho sous le maillot de l'Atlético Mineiro (c) Droits réservés

Condamné en Italie, l’ancien footballeur brésilien Robinho va purger ses 9 ans de d’emprisonnement au Brésil, selon la sentence rendue par la Cour de cassation italienne le mercredi 19 janvier 2022.

Pour cause, en 2017, un tribunal de la ville lombarde avait reconnu coupable l’ancien joueur de l’Atlético Mineiro de « viol en réunion » sur une jeune femme.

Selon l’avocat de la victime, Jacopo Gnocchi, les juges de la troisième section pénale qui se sont réunis à Rome, en Italie « ont considéré que l’appel interjeté par le joueur était irrecevable et que la condamnation est donc définitive » avant de préciser qu’« au total, quinze magistrats italiens ont estimé que les accusations ont été amplement prouvées. Notre souhait est que le Brésil exécute la sentence »,

Alors que Robinho jouait à Milan en 2013, lui et ses cinq auraient fait consommer l’alcool à la jeune albanaise de 22 ans « au point de la rendre inconsciente et incapable de résister » non sans faire des « des rapports sexuels multiples et consécutifs », rapporte 20 Minutes.

Pour rappel, Robson de Souza, plus communément connu sous le pseudonyme de Robinho, né le 25 janvier 1984 à São Vicente, est un ex-footballeur international brésilien évoluant au poste d'attaquant. Robinho est considéré parmi les meilleurs attaquants brésiliens des années 2000.