Guillaume Soro : « Je suis profondément triste pour Alpha Condé »

Guillaume Kigbafori Soro, ancien Premier Ministre de Côte d’Ivoire s’est prononcé sur la déchéance de l’ex-président guinéen Alpha Condé, à la suite d’un coup d’Etat perpétré par le lieutenant-colonel Mamady Dombouya.

Alpha Condé, ex-président de la Guinée - DR

L’ancien Président de l’assemblée nationale de Côte d’Ivoire pense qu’Alpha Condé écorché son passé historique glorieux. Il dit qu’il est sans rancune par rapport à ce qui s’est passé entre les deux. « Pour ma part, le Président Alpha Condé du temps où il était opposant était un aîné admiré et pour cause ! Ancien leader de la FEANF, il nous a inspiré pour le leader de la FESCI que je fus! Au nom de cette proximité philosophique, idéologique et même corporatiste, je l’ai reçu avec honneur sur ma terre natale de Ferké et sollicité les bénédictions de mes parents pour sa carrière politique. Devenu Président de son pays, son homologue Alassane Ouattara lui demanda de m’interdire la terre africaine de Guinée. Et je l’ai regretté car il aurait dû savoir que les nouvelles amitiés sont parfois opportunistes. Mais je suis sans rancune. Aujourd’hui je suis profondément triste pour lui. Ces images de lui ont parlé à mon cœur », écrit l’actuel Président de GPS, qui souhaite aussi qu’on protège l’intégrité physique de l’ancien président guinéen.

Deux jours après le renversement de son leader par l’armée, le parti au pouvoir sort enfin de son silence. Le RPG à travers un communiqué dit avoir pris acte du coup d’état survenu dimanche orchestré par le CNRD. Le parti d’Alpha Condé demande également à la junte militaire de protéger l’intégrité physique et morale de l’ex président Alpha Condé. Ci-dessous le communiqué.