Emmanuel macron refuse de recevoir Paul Biya à Paris

Le 18 mai 2021 à Paris, va se tenir le sommet sur le financement des Economies d’Afrique subsaharienne auquel le président français Emmanuel Macron a invité plusieurs de ses homologues africains.

Emmanuel Macron et Paul Biya (c) Droits réservés

15 présidents du continent africains seront du voyage parisien le 18 mai 2021 dans le cadre sommet sur le financement des Economies d’Afrique subsaharienne. Ils y ont été conviés par le président de la France Emmanuel Macron.  Il s’agit entre autres de Félix Tshisekedi (RDC), Cyril Ramaphosa (Afrique du Sud), João Lourenço (Angola), Uhuru Kenyatta (Kenya), Alpha Condé (Guinée), Denis Sassou Nguesso (Congo), Alassane Ouattara (Côte d’ivoire), Macky Sall (Sénégal), Muhammadu Buhari (Nigéria) ou encore Paul Kagame (Rwanda).

Paul Biya répond aux abonnés absents. Relativement à la gestion des fonds de lutte contre la Covid-19 au Cameroun, le Fonds monétaire international (FMI) a récemment réclamé des comptes tandis que le président de la République a mis sur pied un Task Force dont le but sera de faire la lumière sur cet argent.

Pourquoi un Sommet sur le financement des Economies d’Afrique ?

Selon le journal français Le Point, l'objectif est de mettre en place des moyens financiers capables de relancer l'économie de ce continent, qui n'a connu que 130.000 morts du Covid-19 selon les chiffres officiels mais dont le PIB devrait connaître en 2021 sa première récession en 25 ans, avec un recul de 2,1%. La croissance devrait revenir en 2022, mais à un rythme inférieur à celle des pays plus développés, avec un risque de « divergence », souligne l'Elysée. D'où l'initiative du chef de l'Etat français d'un tel sommet pour attirer les investissements en Afrique vers les secteurs publics et privés, pénalisés par des primes de risque qui font grimper les taux d'intérêt

Newsletter :
Déjà plus de 7000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Le Bled Parle à ne pas manquer !