Présidentielle au Congo : Denis Sassou-Nguesso candidat à sa succession

Préalablement investi par sa formation politique, le Parti congolais du travail (PCT) et seize autres formations alliées de la majorité, le président congolais Denis Sassou Nguesso, 77 ans, qui cumule 36 années à la tête du Congo, a annoncé samedi à Kibangou (sud), qu'il sera candidat à sa propre succession lors de la présidentielle prévue le 21 mars 2021.

Le président Denis Sassou Nguesso lors de sa visite à Paris, le 3 septembre 2019. © Ludovic Marin, AFP

Le chef de l’Etat congolais Denis Sassou-Nguesso a mis à profit, la journée du samedi 23 janvier 2021, lors d’une cérémonie de lancement des travaux de construction d’une route à Kibangou dans le Niari pour annoncer sa candidature.

« Nous nous portons candidat à l'élection présidentielle du 21 mars. Merci de nous avoir donné l'occasion de nous prononcer définitivement sur le sujet », a-t-il déclaré devant une foule venue assister au lancement des travaux d'une route devant relier, à terme, le Congo et le Gabon.

« Ensemble nous participerons dans la paix pour poursuivre la marche vers le développement », a poursuivi le dirigeant congolais qui a promis que « le scrutin se déroulera dans la transparence ».

Pour rappel, il a été président du Congo entre 1979 et 1992.  Evincé en 1992 par le candidat élu Pascal Lissouba, le général Denis Sassou Nguesso est revenu aux affaires en 1997 après la victoire de ses milices, les Cobras. Il exerce depuis un pouvoir sans partage et a fait modifier la Constitution pour se faire réélire dans des conditions contestées en 2016.

Newsletter :
Déjà plus de 6000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Le Bled Parle à ne pas manquer !



abonnement gratuit lebledparleX

Abonnement Newsletter