Christophe Guilhou : « Il n’existe pas de pacte colonial secret liant la France au Cameroun »

Telle est l’assurance donnée par l’Ambassadeur de France au Cameroun dans son droit de réponse parue dans les colonnes du quotidien Mutations le mercredi 13 janvier 2021.

Christophe Guilhou, Paul Biya (c) Droits réservés

L’information s’est répandue telle une traînée de poudre au soir de la fête de la nativité en décembre dernier : « Paul Biya a procédé au non renouvellement de 11 accords coloniaux secrets qui lient le Cameroun à la France », annonçait en grande pompe un cadre du RDPC.  Ses déclarations ont suscité au sein de l’opinion publique nationale, une forte de vague de jubilation pour ce qui sonnait comme la « véritable indépendance du pays ».

Après que Mutations a traité cette actualité le 6 janvier 2021, l’Ambassade de France a dénoncé «plusieurs informations gravement erronées» non sans exiger un droit de réponse. Lequel a été publié le 13 janvier dernier. Selon Christophe Guilhou, «il n’existe pas de pacte colonial secret liant la France au Cameroun. Cette allégation est mensongère. Les accords en vigueur entre nos deux pays sont publics et accessibles en ligne», fait-il savoir.

«La France et le Cameroun ont signé depuis l’indépendance 125 accords bilatéraux dont 46 sont en vigueur. Ces accords portent sur des sujets aussi divers que par exemple la météorologie, la coopération culturelle, les questions maritimes et fluviales ou encore l’entraide fiscale et judiciaire. Il s’agit du mode normal de coopération entre deux Etats souverains et amis», écrit le diplomate français.