Elections à la FIF : Didier Drogba entre en course grâce au parrainage des arbitres

Après avoir manqué le parrainage des groupes d’intérêt pour l’élection à la fédération ivoirienne de Football(FIF), Didier Drogba a finalement obtenu celui des arbitres.

Didier Drogba (c) Droits réservés

Les élections à la FIF sont prévues le 5 septembre 2020. Les tendances se forment. Les candidats se présentent. La bataille est rude. La règle quant à elle est dure.

Pour qu’un postulant voit sa candidature validée, il devrait recevoir au moins le parrainage de l’un des cinq groupes d’intérêt à savoir celui des joueurs, des entraineurs, des dirigeants, et des médecins ou des arbitres.

Préalablement déposé par tous les groupes, l’ancien attaquant des Eléphants de la Côte d’Ivoire vient d’être remis en lice par l’Amicale des arbitres de football de Cote D’Ivoire (AMAF-CI) même si ce parrainage qui lui est accordé doit être validé par la Commission électorale.

Si le bureau exécutif de l’AMAF-CI a dans un premier temps, jeté le dévolu sur l’actuel président de la FIF en la personne de Sory Diabaté, « des arbitres dissidents ont jugé ce choix contraire à leur règlement, ils ont convoqué une assemblée générale et celle-ci s’est prononcée en faveur de Drogba qui s’est vu officiellement remettre son document de parrainage ce mardi », relaie Afrik Foot.

Pour Danon Roland, « Quand le bureau exécutif ne respecte pas nos textes, les arbitres, par 2/3 des membres actifs peuvent convoquer une assemblée générale et prendre une décision pour l’imposer au bureau exécutifCe Coulibaly Souleymane, a fini son mandat depuis octobre 2019. Donc il n’avait pas à prendre une décision qui engage la vie de l’association. Il devait, au mieux, consulter l’ensemble des arbitres que sont les membres actifs de l’AMAF-CI », explique le président du Comité de pilotage de l’AMAF-CI.

Newsletter :
Déjà plus de 7000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Le Bled Parle à ne pas manquer !