Guinée: le peuple toujours mobilisé contre un 3e mandat de Condé

La tension est toujours vive en Guinée Conakry où les manifestants sont toujours mobilisés pour faire barrage à une éventuelle volonté du président Alpha Condé de briguer un 3e mandat à la tête de l'État. Les contestations ont débuté le 14 octobre et de nombreux morts furent enregistrés.

 

Alpha Condé (c) Droits Réservés

Ce jeudi 07 novembre, dans les rues de Conakry, une foule immense estimée à environ 1 million de personnes selon les organisateurs de la manifestation ont arpenté les rues de la capitale Conakry pour faire de nouveau attendre leurs voix. Les manifestants scandaient des slogans du genre, "amoulanfe" ("ça ne passera pas" en langue locale).

Un chef de l'opposition membre du Front national pour la défense de la Constitution (FNDC) qui était présent sur les lieux de la manifestation a déclaré que le peuple guinéen est plus que jamais déterminé à stopper le projet du président guinéen et d'indiquer ceci: "Nous avons réussi à mobiliser aujourd'hui un million et demi de Guinéens rien qu'à Conakry. Personne n'a été payé pour venir." Un impressionnant dispositif sécuritaire fut déployé tout le long du parcours des manifestants. Le pire était à craindre vu les événements des derniers jours, mais dans l'ensemble, la manifestation s'est déroulé sans dérapages. Les manifestants ne comptent pas relâcher la pression, et appellent à une nouvelle mobilisation dans les jours à venir.